Kaamelott tome 3- L’énigme du coffre (Mercredi Chronique)

Kaamelott tome 3

Série : Kaamelott
Tome : 3
Titre : L’énigme du coffre
Scénariste : Alexandre Astier
Dessinateur : Steven Dupré
Coloriste : Benoît Bekaert
Editeur : Casterman
Date de publication : Novembre 2008

Comment vous dire mon amour pour la série télé Kaamelott et pour le travail d’Alexandre Astier en général ? Echaudé par une première lecture peu convaincante sur la forme, je n’avais pas cherché à poursuivre ma lecture de la déclinaison BD de la série. Mais là, c’est l’été, j’ai le temps de lire et d’écrire, alors je laisse sa chance à la série. J’y reviens. Et je constate l’évolution.

 

Kaamelott se pose des questions. Le chargement d’or en provenance de la mine n’est toujours pas arrivé depuis plusieurs mois. Arthur charge Lancelot d’aller enquêter avant sa venue, afin de savoir ce qui a pu arriver. Sauf que malheureusement pour lui, Perceval et Karadoc se proposent pour l’accompagner. Pour la discrétion et la négociation, Lancelot repassera…

 

Premier constat, Alexandre Astier a progressé. Il propose une aventure qui ne tient plus d’une compilation de scénettes comme dans la série, mais bel et bien une histoire complète. Un récit qui fait bien plus bande dessinée qu’avant. Par contre, indéniablement, il n’a rien perdu de sa qualité d’écriture sur les dialogues. Ca fuse comme dans la série, et ça fonctionne tout aussi bien. L’histoire est simple mais bien menée, j’ai pris plaisir à suivre cette lecture. Mais je vais pinailler encore un brin.

La série télé nous a habitués à peu de fantasy. En dehors d’Excalibur, de la dame du lac et des quelques sorts ratés de Merlin, la magie a finalement peu de place. Et là, on découvre que la mine est dirigée par… Un orque… C’est franchement étrange… Oui oui, un orque bien vert, bien moche, un orque quoi. Et ça fait presque fausse note en fait. On ne voit pas trop ce que ça apporte d’avoir une créature comme celle-ci. Un humain aurait tout à fait pu tenir le rôle sans apporter cette dissonance avec le reste de l’œuvre.

 

Passons rapidement au dessin, maintenant. Steve Dupré est solide. C’est détaillé, expressif, avec juste ce qu’il faut de caricature pour ne pas paraître grotesque mais donner tout de même un ton à son travail et à la série. Je ne suis pas enthousiaste outre mesure, mais ce travail est des plus satisfaisants.

 

En conclusion je ne regrette pas d’avoir redonné sa chance à cette série, et j’espère que j’aurai l’occasion de la suivre régulièrement. Que voulez-vous, à défaut de série ou de trilogie cinéma, c’est là le meilleur moyen de retrouver nos héros favoris…

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

16/20

Kaamelott tome 3_ planche

 

Publicités

Une réflexion sur “Kaamelott tome 3- L’énigme du coffre (Mercredi Chronique)

  1. Pingback: Kaamelott, tome 3 : L’énigme du coffre | Le Bibliocosme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s