Le sommet des dieux tome 3 (Dimanche Manga)

Le sommet des dieux tome 3

Série: Le Sommet des dieux
Tome: 3
Auteur: Jirô Taniguchi
Editeur VO: Shueisha Inc.
Editeur VF: Pika
Date de publication VF: 2005
D’après l’oeuvre de Yumemakura Baku

 

Je n’ose même pas regarder de quand date ma chronique du tome 2 de cette série. Je pense que ça piquerait trop… Bah oui, que voulez-vous, je procrastine… C’est un bouquin que j’ai à la maison, je n’ai pas le délai de rendu en bibliothèque, ni la pression de publier ma chronique pour la sortie de l’album. Donc je traîne… Mais je vais essayer de me reprendre…

Fukamachi, le journaliste amoureux de la montagne, a rejoint Katmandou afin de suivre la trace de Habu Joji. L’homme n’en fini pas de l’impressionner, et il voudrait bien connaître le secret de l’appareil photo trouvé en montagne. Serait-il possible qu’il soit celui d’un célèbre pionnier disparu sur l’Everest? Celui dont on ne sait s’il est le premier ou pas, à avoir atteint le sommet? Fukamachi retourne littéralement Katmandou pour trouver son Joji. Mais se faisant, il attire des attentions qui ne sont pas que bonnes pour lui et pour sa quête.

Ce troisième tome voit enfin Fukamachi et Joji se retrouver. Enfin, se faire face, plutôt. Parce que bon, l’animal n’a pas vraiment envie de se laisser retrouver. Fukamachi en fait des tonnes pour ça. Et ça ne lui vaut pas que des accueils chaleureux. Mais en même temps, il est rejoint par l’ancienne petite amie de Joji, et ça va changer pas mal de choses. Ca va surtout amener une phase de révélations sur la vie de Habu Joji à Katmandou, et sur ses projets d’avenir. L’historie contient une petite phase polar pas désagréable, à un moment donné. Un moyen de montrer les conséquences des actes de Fukamachi, même si lui n’a pas vraiment l’air de le comprendre. Et de montrer aussi la dangerosité potentielle de ce genre de villes. Le confort des grandes villes japonaises, ça se situe aussi dans la sécurité au quotidien. Et dans la misère avoisinante, qui crée bien des tensions. C’est donc un troisième tome très urbain et très orienté enquête, qui nous est proposé là. Un tome qui fait avancer l’histoire, c’est une très bonne chose.

Graphiquement, ais-je besoin de vous préciser que je ne vois pas comment critiquer le boulot de Taniguchi? Allez, pour le chipotage, on dira que vu que les scènes de montagnes sont moins nombreuses, ça l’empêche un peu de donner la pleine mesure de son talent, qui ne s’exprime jamais aussi bien que dans la pleine nature. Mais c’est vraiment pour trouver un truc à redire…

Le sommet des dieux est une belle série, prenante, immersive. Ce troisième tome ne fait pas exception. On reprend un bout de chemin en la compagnie de nos alpinistes japonais?

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17/20

Le sommet des dieux tome 3_ planche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s