Tintin tome 18- L’affaire Tournesol (Samedi Classique)

Tintin tome 18

Série: Tintin
Tome: 18
Titre: L’affaire Tournesol
Auteur: Hergé
Editeur: Casterman
Date de publication: Octobre 1956

 

Bon, je veux avoir tout Tintin sur ce blog, arriver à épuiser cette série, grand classique s’il en est. Mais ça passe par le fait de faire la chronique de certains albums qui m’intéressent moins, et malheureusement, L’affaire Tournesol et de ces rares albums. Tant pis, je vais essayer de faire de mon mieux.

Etrange situation à Moulinsart. Sans que personne ne comprenne pourquoi , les vitres, vases et lustres de cristal en viennent à exploser sans aucune raison. Ils se brisent instantanément, un à un, sans que personne n’en soit responsable. Tintin et Haddock ne comprennent rien. Mais quand tout cesse au départ de Tournesol pour un colloque en Suisse, et quand les espions se font de plus en plus pressants autour du laboratoire du savant, ils n’ont aucun doute. Cela a voir avec Tournesol, et leur ami est en danger.

En fait, ce qui me manque dans ce scénario, c’est une forme de magie qui en est totalement absente, je trouve. Je trouve à cette histoire la froideur d’un scientisme militaire malsain. Alors c’est le thème de l’intrigue, c’est donc assez normal, mais il me manque à moi, quelque chose d’un peu romantique, enlevé, dans cette histoire. De l’humour, Hergé en propose, par l’épisode du Sparadrap devenu culte, ou par l’introduction de Séraphin Lampion l’assureur sans gêne qui deviendra personnage secondaire récurent. Mais pour moi, ça n’enlève pas la pression de l’espionnage, les agressions multiples, les menaces de troisième guerre mondiale. Il y a un parfum de seconde guerre mondiale mêlée à de la guerre froide qui me glace un peu. C’était peut-être le but d’Hergé, et si tel était le cas c’est parfaitement réussi. Mais moi je n’ai pas envie de lire cela dans Tintin. Ou plutôt, il y a un déséquilibre qui ne me plaît pas. Cet esprit d’aventure, c’est une dimension positive qui est absente de cette intrigue. Dans les Sept boules de cristal, Tintin partait à la recherche de Tournesol aussi, mais il y avait une promesse de voyage, d’émerveillement, absente ici.

Alors voilà, je passe sans regret à l’album suivant, que j’espère je vous vendrai un peu mieux. Mais suis-je le seul à avoir ressenti tout cela?

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

14/20

Tintin tome 18_ planche

Publicités

Une réflexion sur “Tintin tome 18- L’affaire Tournesol (Samedi Classique)

  1. Je suis d’accord avec toi sur le fait que cet album est moins léger que les autres de la série. Mais où tu vois une faiblesse, je vois un attrait intéressant de cet opus qui se démarque des autres. La richesse naît de la diversité… Au plaisir de te relire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s