Outcast tome 1- Possession (Jeudi Comics)

Outcast tome 1

Série: Outcast
Tome: 1
Titre: Possession
Scénariste: Robert Kirkman
Dessinateur: Paul Azaceta
Coloriste: Elizabeth Bretweiser
Editeur VO: Image Comics
Editeur VF: Delcourt
Date de publication: Mars 2015

J’avais envie de lire du Robert Kirkman. En dehors de Walking Dead, évidemment. Voir de quoi le scénariste était capable en dehors de sa célèbre série de zombies. Alors j’ai emprunté cet album un peu au hasard, juste sur foi de la couverture, pour le potentiel graphique. Voyons voir ce que cachent ce dessin et cet album.

Y’a de petites villes américaines où il ne fait pas si bon vivre. Kyle Barnes habite dans une de celles-là, ou du moins y est-il de retour. Séparé de sa mère enfant, il a fini par être adopté par sa famille d’accueil, ce qui lui vaut une soeur aimante et un peu trop envahissante pour lui. Kyle a eut des embêtements, il y a peu. Des problèmes avec sa femme et sa fille. Pourquoi? Sans doute pour la même raison qui fait que le révérend local est heureux de le retrouver. Ce révérend qui pratique l’exorcisme, et qui voit en Kyle un soutien fort à propos. Car l’histoire de Kyle est en fait encore pire que ce que vous imaginez.

Pas évident de pitcher cette série, pourtant Robert Kirkman démontre une fois encore son talent pour nous embringuer dans ses histoires. Outcast met en scène la lutte entre les démons, le révérend et Kyle. Ce qui place la religion vraiment au centre de ce premier tome, et ce qui devrait plutôt me rebuter. Mais Kirkman m’a pogné, comme disent les québécois. Et j’ai pas pu sortir de l’album avant de l’avoir terminé. On ne sait pas grand chose, quand se referment les dernières pages, et pourtant, on veut en savoir plus. On veut comprendre ce qu’est réellement Kyle, et ce que sont ses liens avec les démons. Et comme Kirkman sait si bien le faire, il raconte des histoires de vie, brosse des portraits d’américains moyens, qu’il confronte à l’horreur. Quel talent de raconteur d’histoire. On sent qu’Outcast est parti pour faire un nouveau feuilleton haletant à suivre.

Et si l’on prend tant de plaisir à la lecture, c’est aussi grâce aux dessins de Paul Azaceta. Il propose un trait semi-réaliste qui apporte de la distance dans cette histoire. Une distance salutaire au vue des saletés que lui fait dessiner son scénariste. Et ça fonctionne très bien. C’est simple, mais c’est juste et bourré de personnalité. Une belle découverte en ce qui me concerne. D’autant plus qu’il est secondé dans le même esprit par une coloriste, Elizabeth Bretweiser, qui ne fait que renforcer son dessin.

Je suis accro. Maintenant, je vais ruminer de devoir attendre pour lire la suite, tant cette série est bourrée de potentiel. Il y a beaucoup à révéler, beaucoup à nous dire. Kirkman a réussi son coup avec brio.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17.5/20

Outcast tome 1_ planche

Publicités

2 réflexions sur “Outcast tome 1- Possession (Jeudi Comics)

  1. Pingback: Top 10 2015: Les comic-books | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s