Ex-Machina tome 3- Réalité et fiction (Mardi Chronique)

Ex-machina tome 3

Série : Ex Machina

Tome : 3

Titre : Réalité et fiction

Scénariste : Brian K. Vaughan

Dessinateur : Tony Harris

Encreurs : Tom Feister, Karl Story

Coloriste : JD Mettler

Editeur VO : DC Comics

Editeur VF : Panini Comics

Date de publication VF : 2007

Tranquillement, je poursuis ma lecture de la série Ex Machina, cette série où un maire de New York est en fait un ancien super-héros. Une série qui mélange réalisme et science-fiction et qui est ressorti publiée par Urban Comics récemment.

 

Le Maire Hundred a reçu une assignation pour être juré au tribunal de New York. Ses conseillers lui recommandent de faire traîner, mais Mitch décide de répondre favorablement à la convocation et d’assumer la fonction de juré. Mais sa présence attire un homme plutôt étrange. Dans le même temps, Bradbury, le responsable de la sécurité, est obligé d’entrer en action avec Kremlin pour pourchasser un robot volant qui semble copier les anciennes activités de l’Illustre Machine.

 

Voilà un troisième tome en forme de respiration. Après les évènements un peu difficiles du tome 2, Vaughan s’attarde plus sur la personne de Mitchell, que ce soit au milieu de ses concitoyens ou dans son histoire personnelle. Intéressants, sympathiques, ces épisodes sont toutefois un peu moins prenants. La qualité demeure, mais la tension n’est pas là. Ceci dit, je n’ai pas tout à fait compris l’importance de la voyante Rom, mais peut-être les épisodes suivants apporteront-ils une explication.

Au dessin, Tony Harris reste égal à lui-même, dans la qualité. Il n’y a rien à redire sur son travail. Si vous avez apprécié sur les deux albums précédents, pas de raisons que cela change.

 

Voici un album avec un peu moins de choses à raconter, il y a juste à savourer le récit, se laisser porter, et attendre le tome 4 qui devrait proposer un peu plus de tensions.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17/20

Publicités

Une réflexion sur “Ex-Machina tome 3- Réalité et fiction (Mardi Chronique)

  1. Sur le papier, je signe tout de suite ! Après s’il y a beaucoup de volumes, ça peut me bloquer…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s