Wonder Woman tome 5- Chair de ma chair (Jeudi Comics)

Wonder Woman tome 5

Série: Wonder Woman
Tome: 5
Titre: Chair de ma chair
Scénariste: Brian Azzarello
Dessinateurs: Cliff Chiang, Goran Sudzuka
Encreur: José Marzàn Jr.
Coloriste: Matthew Wilson
Editeur VO: DC Comics
Editeur VF: Urban Comics
Date de publication VF: Mai 2015

 

Wonder Woman est de manière surprenante une des dernières séries New 52 que je suis vraiment avec assiduité. Je crois qu’il ne reste que Batman, qui me laisse encore de l’enthousiasme. Mais si je dis surprenant, c’est plus pour le nombre restant de séries qui m’intéressent, que pour la série en question. Parce que sa force, c’est d’avoir justement conservé toute sa cohérence depuis le premier épisode. Mais c’est peut-être un défaut aussi, en fait…

Wonder Woman a vaincu le premier né de Zeus et son oncle Ares par la même occasion. Il y a une place de libre sur l’Olympe, et Apollon, désormais le plus grands des dieux, sait parfaitement comment il va gérer ces deux questions. Diana, elle, préfèrerait s’occuper de Zola et son fils Zeke, tout en gardant un oeil sur une Héra devenue mortelle, mais ses désirs n’ont que peu d’importance. Le trône de l’Olympe est toujours autant convoité et dans cette guerre de trône, Wonder Woman reste une actrice de premier plan.

Le seul défaut de cette série, c’est comme je vous le disais en introduction sa cohérence avec les premiers épisodes. Les auteurs initiaux sont toujours là, cela fait 29 numéros. Un très beau parcours à une époque où la norme serait plutôt de changer les auteurs tous les trois à six mois. Autre défaut par cohérence, l’héroïne apparaît toujours comme complètement détachée de l’univers DC. En dehors de la présence d’Orion des New Gods, ce personnage pourrait n’avoir aucun lien avec le monde de la Justice League. Cette histoire se suffit à elle-même et ne se retrouve jamais impactée par les évènements rythmant l’univers DC. Et enfin, l’histoire se développe depuis le premier numéro. Qui veut comprendre ce qui se passe ici doit avoir lu tous les autres épisodes, c’est plutôt contraignant.
Mais en même temps, c’est aussi tout cela qui fait le plaisir de lecture sur cette série, et sur les recueils publiés par Urban Comics. On a une histoire cohérente, de longue haleine, tenue par un dessinateur au style vraiment à part, qui reste d’épisode en épisode. On n’est pas perturbé par les évènements commerciaux visant à mobiliser les lecteurs de manière factice. Du comic-book à l’ancienne, mais moderne. Je suis clair dans l’idée? Un comic-book qui ne souffrirait pas des défauts inhérents à l’éditeur DC du XXIe siècle, tout en proposant un récit moderne, complexe et de qualité.
Bon, et sinon, si on causait de l’intérieur? Je me rends compte que je ne vous en dit rien, que je commande l’éditorial sans parler des épisodes. La question de fond c’est de savoir si Diana va assumer ce qu’elle est en train de devenir. Fille de Zeus, c’est une déesse. Quel rôle peut-elle bien tenir dans le nouvel Olympe mené par Apollon, un Olympe qui globalement ne l’aime pas, voir même veut lui faire payer ses actes précédents? La cohérence d’Azzarello, sa finesse, c’est de laisser monter petit à petit son récit pour que tout devienne peu à peu évident. C’est un très bel exercice de sa part.

Voilà pourquoi je serai encore présent pour le sixième recueil de la série. Parce que la proposition faite par les auteurs est constante dans sa qualité. Et que je veux connaître le fin mots de toute cette intrigue, voir comment le scénariste conclura, avant de laisser la place à d’autres auteurs. Mais cette fin est-elle proche, je ne saurai dire.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

17.5/20

Wonder Woman tome 5_ planche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s