Jeune fille en Dior (Lundi One-Shot)

CV_JEUNE-FILLE-DIOR.indd

Titre: Jeune fille en Dior
Auteure: Annie Goetzinger
Editeur: Dargaud
Date de publication: Octobre 2013

 

Jeune fille en Dior… Mais pourquoi au final ais-je emprunté cet album en bibliothèque? Pourquoi celui-ci, parmi la masse de romans graphiques en face de moi, plutôt qu’un autre? Je ne sais toujours pas. Une folle envie de tester quelque chose de décalé par rapport à mes habitudes, sans doute…

  1. La France se reconstruit lentement de la guerre, mais à Paris, un nouvel élan se crée. Ce sont les premiers défilés de Christian Dior, le couturier. Des défilés jugés comme révolutionnaires pour les journalistes de mode, dont Clara, petite pigiste inconnue, qui va se faire remarquer du couturier jusqu’à devenir un de ses mannequins, une de ses « jeunes filles ». Histoire commune, destins croisés…

Non, décidément, je ne sais pas ce qui m’a pris. D’ailleurs, je ne sais pas pourquoi j’ai terminé ma lecture, alors que tout dans cet ouvrage, est normalement présent pour me désintéresser. L’histoire bleuette de Clara, petite pigiste qui devient Cendrillon, bof quoi. Christian Dior et les robes pour milliardaires, bof quoi.

Et pourtant, j’ai terminé l’album, et pourtant, si je vous en parle aujourd’hui, c’est parce qu’il y a quelque chose qui m’a tout de même touché. Une délicatesse, une grâce, qui a su me séduire. Me toucher même. C’était inattendu. Et je crois que c’est avant tout du au dessin d’Annie Goetzinger. Son trait est d’une finesse folle, il y a de l’élégance dans le moindre de ses personnages, dans le moindre de ses vêtements. Ses couleurs sont d’une grande délicatesse, elles caressent véritablement l’oeil. Le travail de l’artiste est juste exquis, et s’avère parfaitement judicieux pour chroniquer un tel univers. Le style emporte tout. C’est brillant.

Alors bon, évidemment, je n’achèterai pas cet album pour l’avoir en bibliothèque, mais je suis ravi malgré tout de cette lecture. Et je me dis que si j’ai pris tant de plaisir à la lecture alors que je n’aimais pas particulièrement l’histoire, bon nombre de lecteurs et de lectrices devraient y trouver leur compte.

ET SI ON DONNE UNE NOTE?

16/20

Jeune fille en Dior_ planche

Publicités

2 réflexions sur “Jeune fille en Dior (Lundi One-Shot)

  1. C’est un album qui ne m’attire pas spécialement, mais ta chronique a au moins le mérite de mettre un coup de projecteur sur un sujet original. Je le note, au cas où…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s