Lucky Luke tome 19- Les rivaux de Painful Gulch (Samedi Classique)

Lucky Luke tome 19

Série: Lucky Luke
Tome: 19
Titre: Les rivaux de Painful Gulch
Scénariste: René Goscinny
Dessinateur: Morris
Editeur: Dupuis
Date de publication: Janvier 1962

Je vous l’avoue bien volontiers, je prends la série Lucky Luke dans n’importe quel sens. Alors que d’habitude je ne déroge pas au principe du « un tome après l’ordre dans l’ordre chronologique », pour Luke, je fais selon mon feeling. Selon les albums que j’ai envie de lire, les histoires que j’ai envie de redécouvrir. Et que j’ai envie de partager avec vous…

Luke arrive dans une ville où l’accueil est assez particuliers. Selon qui il croise, on lui demande à vérifier la taille de son nez, ou celle des ses oreilles. Renseignements pris au saloon, il s’agit de deux familles qui s’affrontent depuis des années. Les O’Hara et leurs grandes oreilles, les O’Timmins et leur gros nez. Luke s’en amuse, jusqu’à ce qu’il ait à subir lui-même des conséquences de leur rixe ridicule. Il décide de rester pour prendre les choses en mains et en finir avec ces batailles incessantes.

Si ce n’est pas le plus épique des Lucky Luke, Les rivaux de Painful Gulch reste un album au potentiel de sympathie assez élevé. Du moins de mon côté. Pour une fois, Luke n’affronte pas des desperados sans foi ni loi, juste des péquenauds un peu idiots. Luke essaye pas mal d’astuces pour tenter de résoudre la situation. Le « comice » agricole organisé et truqué par tous les autres villageois reste un bon moment de l’album. J’ai bien aimé la façon dont la difficulté se résout, la nature des personnes qui en sont responsables. C’est une jolie conclusion pour une histoire écrite dans les années 60.

Côté dessins, là aussi, on n’est pas encore dans le meilleur de la série. On sent l’évolution de Morris, mais il n’a pas encore atteint son plein potentiel. Ca reste toujours agréable à lire.

Allez, les O’Timmins et les O’Hara, je suis sûr que vous êtes comme moi et que vous les aimez bien… Des personnages emblématiques de la série, non?

Lucky Luke tome 19_ plancheLogo top bd15.75/20

5 réflexions sur “Lucky Luke tome 19- Les rivaux de Painful Gulch (Samedi Classique)

  1. Je me rappelle l’avoir relu au moins une dizaine de fois avec beaucoup de plaisir quand je l’avais sous la main l’été adolescente. Un Roméo et Juliette sauce Far West efficace. Moins second degré que des albums plus récents mais plus touchant.

  2. Avec « Lucky Luke », l’ordre de lecture ne me semble pas être évident. Hormis les tout premiers albums avec leur dessin très daté, à partir du numéro dix environ quelque chose est installé qui donne à chacune des livraisons un véritable caractère de one-shot. C’est très appréciable quand on voit comment la BD plus contemporaine adoooore en général ces trilogies de pentalogies interminables qui mettent quinze à vingt ans pour aboutir…

  3. Tu parles évidemment de Thorgal et autre XIII? ;op
    Je te taquine. Les séries de one-shot, pour ma part, ça ne m’intéresse pas beaucoup. Je préfère justement les scénaristes qui ont une histoire à raconter au fil des épisodes. Pas forcément sur 50 tomes. Idéalement, pour moi, sur 6 tomes, avec un début et une fin assumées.
    Le feuilleton en bd, aujourd’hui, il n’y a bien qu’avec Walking Dead ou Van Hamme que je peux encore le lire.
    Ravi de te revoir par ici ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s