La nuit de l’Empereur tome 1- Les Vieilles Moustaches (Mardi Chronique)

La nuit de l'Empereur tome 1

Série: La nuit de l’Empereur
Tome: 1
Titre: Les Vieilles Moustaches.
Scénariste: Patrice Ordas
Dessinateur: Xavier Delaporte
Coloriste: Sébastien Bouet
Editeur: Grand Angle
Date de publication: 1er Avril 2015

 

Bon, chers lecteurs, allez, va falloir suivre la tendance. Non, mais parce que la bd historique, c’est un gros carton, à l’heure actuelle. C’est une valeur sûre du franco-belge, que certains éditeurs ont su parfaitement exploiter. Alors quand un nouvel acteur vient essayer d’apporter un peu de fraîcheur au genre, faut le soutenir non?

 

Moscou brûle, et l’Empereur Napoléon 1er doit quitter la capitale dans le plus grand anonymat afin de ne pas être attaqué pendant cette retraite. A ses côtés, le maréchal des logis Martel, un ancien royaliste toujours loyal à la royauté et plus que tout encore à la France. Il protège l’Empereur comme il protège son pays. Et c’est lui qui a l’idée qui devrait permettre à l’Empereur de fuir en toute discrétion. Un sosie de Napoléon qui va prendre sa place officiellement, et qui sera l’objet de toutes les attentions de l’ennemi.

 

La période napoléonienne est une époque que je connais finalement peu, j’ai donc été ravi de recevoir la proposition de Patrice Ordas, qui donne à voir d’une manière très exhaustive les comportements du pouvoir français de cette époque. Mais cet album n’est pas un passage en revue ennuyeux. C’est aussi une course-poursuite fort bien menée à travers la Russie, avec des menaces de toutes part qui évidemment, vont mettre à mal les plans initialement bâtis. Ce rythme voulu par le scénariste, est vraiment l’une des grandes forces de ce récit. On ne s’ennuie jamais. Et les personnages sont fort bien troussés, notamment les seconds rôles, comme Martel ou Marie. J’ai même un certain attachement à un troisième rôle, la cantinière et son chariot, c’est vous dire si l’écriture des personnages sonne juste. Ordas joue avec les trous de l’Histoire, et il le fait fort bien.

Je découvre Xavier Delaporte, un homme devenu dessinateur bd sur le tard, mais qui possède une réelle personnalité. Dans le genre historique, il est à la fois classique et pas redondant. Il y a une forme d’évidence à retrouver son trait sur de tels récits. On retrouve presque l’ambiance des vieux albums de l’Histoire de France en Bande dessinée. Une évidence, je vous dis. Et sans doute encore une belle marge de progression pour cet artiste.

 

Je m’y mets, à la bd historique, et je dois bien reconnaître que cet album m’a procuré de bonnes sensations. Je m’y suis senti bien, alors que je n’ai pas un intérêt démentiel pour ce genre d’exercices. C’est donc que ce livre a de belles qualités à défendre.

La nuit de l'Empereur tome 1_ plancheLogo top bd16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s