Ascension tome 17 (Dimanche Manga)

Ascension tome 17

Série: Ascension
Tome: 17
Auteur: Shin’Ichi Sakamoto
Editeur VO: Shueisha Inc.
Editeur Vf: Delcourt
Date de publication VF: Mars 2014
D’après l’œuvre de Jiro Nitta

 

Nous y sommes, le dernier tome d’une série manga. Ce doit être la seconde série longue, que je termine, après 20th century boys. J’ai été ravi de faire ce bout de chemin avec Buntaro. Maintenant, se pose la même question qu’à l’époque où je chroniquais le tome 2 de 21st Century boys: qu’est-ce que je vais vous faire lire?

 

Va-t-il y arriver? Aurait-il même du être là? En pleine ascension du K2, Buntaro Kato s’interroge sur sa situation et sur sa vie. Sa décision est prise, il rentrera. Il ne peut pas et ne doit pas mourir sur cette montagne. Pour revoir sa femme, pour voir grandir sa fille. Mais le K2 pardonnera-t-il à l’homme qui rêvait de lui, de ne plus être le moteur de sa vie?

 

Enfin, la conclusion de cette longue histoire, la conclusion d’une certaine vie. Autant vous dire que ce tome est bien plus riche que le précédent qui osait prendre son temps en multipliant les audaces graphiques. Là, Sakamoto nous offre un bouquet final. D’interrogations, de péripéties, de dessins sublimes. C’est le grand final, il lâche tout ce qu’il a. On ressent tout, on vit cette fin d’ascension comme si nous y étions.

Sur le fond, je suis heureux du choix de fin fait par l’auteur. Il assume avoir modifié la fin du livre, pour plus coller avec sa réinterprétation moderne de l’œuvre initiale. Et moi ça me va. Il a dit que les réactions du public envers Buntaro l’ont incité à prendre ce chemin, j’en suis ravi. La conclusion fait sens, dans les parallèles qu’elle crée, aussi. Ce questionnement sur la place du père, qui se faisait déjà jour avec l’équipe de Mountain 14, trouve une conclusion un peu mordante mais fort adaptée. On retrouve le Buntaro qu’on a appris à aimer, quelle qu’ait été sa fin.

 

Une véritable quête de vie, c’est ce qu’aura été Ascension. Pas un de ces shonen qui prétend illustrer de tels concept, mais qui ne sont que prétexte à rallonger la sauce. Ascension est un ensemble cohérent, mené brillamment de bout en bout, avec une structure excellente et de réelles évolutions. C’est une œuvre vraiment humaine, qui pose beaucoup de questions sur qui nous pouvons être, comment nous pouvons structurer notre vie.
Je le redis une dernière fois, ne ratez pas cette série. Je ne serai plus là pour vous le rappeler.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s