City Hall tome 5 (Dimanche Manga)

City Hall tome 5

Série: City Hall
Tome: 5
Scénariste: Rémi Guérin
Dessinateur: Guillaume Lapeyre
Editeur: Ankama
Date de publication: Mai 2014

Allez, on continue! Cinquième tome du « manfra » City Hall, que j’ai emprunté avec gourmandise tant les quatre premiers tomes m’ont fait plaisir. Y’a pas à dire, je passe un excellent moment avec tous ces écrivains devenus personnages de steam-punk. On en reprend une tranche?

Harry Houdini est piégé dans le monde à l’envers et il risque désormais sa vie à chaque instant. Surtout dès lors que le chat du Chesire fait son apparition pour un jeu mortel dont il a le secret. Pendant ce temps, Jules Vernes, Arthur Conan Doyle et Amelia Earhart échangent avec Victor Hugo sur la localisation de la feuille de papier responsable de la création de Lord Blackfowl. Ils vont découvrir quel secret cache réellement Hugo. Pardon… QuelS secretS cache l’écrivain. Et l’un d’entre eux concerne Jules au premier chef.

Bon, plaisir toujours présent, je m’amuse toujours autant à lire cette série. Une bonne part de ce cinquième tome est consacré au monde de Lewis Caroll, mystérieux, dangereux, bref, une lecture de cet univers assez sombre, mais qu’on trouvera particulièrement cohérente avec le monde de l’auteur. Rémi Guérin capte bien l’essence de ces histoires et la réappropriation qu’il propose ne sonne jamais comme une trahison. On sent le respect pour le matériel original. On fait aussi la découverte du conseil des 10, conseil secret très présent dans ces pages mais dont on ne connaît pas réellement grand chose en dehors des noms des participants. De grandes figures, bien sûr. La réinterprétation de Guy de Maupassant, bien plus élégant et élancé que l’original, est ceci dit très drôle. Et parmi tous ces évènements, le scénariste n’oublie pas de lâcher quelques clés de compréhensions sur ses personnages principaux, de leur tisser quelques trames narratives entre eux aussi. Bref, c’est toujours très complet et très maîtrisé.
Bon, pour le dessin, si vous suivez mes chroniques depuis le tome 1, vous savez que je pense le PLUS GRAND BIEN du travail de Guillaume Lapeyre. Et une cinquième fois, il se montre parfaitement à la hauteur de l’enjeu qui est le sien, proposer du manga qui donne l’impression d’avoir été exécuté au Japon. C’est solide, c’est dynamique, c’est vraiment professionnel, je m’incline une fois de plus devant le travail.

Toujours pas de fausse note dans City Hall, je dois dire que ça me fait particulièrement plaisir. J’aimerai vraiment que cette série puisse être très largement connue en France, elle le mériterait. Et au Japon aussi d’ailleurs, je pense que les thématiques fonctionneraient très bien.

City Hall tome 5_ planche

Logo top bd16.5/20

Publicités

3 réflexions sur “City Hall tome 5 (Dimanche Manga)

  1. Ça a l’air vraiment bien, cette série : tu me donnes véritablement envie de la lire!! Mais, dis-moi, elle respecte le sens de lecture manga ou européen??

  2. Pingback: Le top bd des blogueurs d’Avril 2015 | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s