Bulles et Blues (La BD de la Semaine)

Bulles et blues

Titre: Bulles et blues
Scénariste: Charlotte Bousquet
Dessinatrice: Stéphanie Rubini
Editeur: Gulf Stream Editeur
Date de publication: Février 2015

Après Rouge Tagada, après Mots rumeurs, mots cutter, le duo Bousquet-Rubini conclu sa trilogie collégienne avec Bulles et Blues. Un ouvrage que je ne pouvais que proposer à la BD de la semaine, et que je propose de concert en Lecture Commune avec Hervé et Moka. Quand on vous dit qu’on l’aime, cette série…

Chloé est collégienne. Elle vit avec sa mère, son beau-père, son demi-frère Soan, et la petite fille que leurs parents respectifs ont eu ensemble. C’est un peu difficile entre Soan et Chloé en ce moment. Alors qu’ils avaient réussi à être très proches, presque comme des frères et soeurs, Soan s’écarte un peu en ce moment. Et pour Chloé ça ne va pas fort. Notes en baisses, « frère » qui la délaisse, la période n’est pas évidente. Pourquoi personne ne considère donc un peu ses talents de dessinatrice?

Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini concluent joliment leur « premier cycle ». Chloé, nous l’avions aperçue à la fin de mots rumeurs, venant en aide à Léa. C’est donc son histoire à elle que nous explorons cette fois-ci. Avec un lien beaucoup plus prégnant sur le reste de l’histoire globale. Je ne sais pas si Rouge Tagada contenait autant de références que nous ne comprendrions qu’en lisant cet album, mais Bulles et Blues, lui, fait beaucoup plus références aux deux premières histoires. L’histoire de Léa est même un des liens de l’histoire de Chloé. Là où les Alex et Layla étaient plutôt absentes de Mots Rumeurs, et ou Chloé ne comptait réellement que dans la conclusion. Je suis clair?
J’aurai pour ma part préféré que Charlotte Bousquet insiste plus sur Soan que sur Léa. Elle propose une réflexion là encore très intéressante sur les familles recomposées, et les liens qui peuvent se créer entre demi-frères et soeurs. On perçoit que l’éloignement de Soan se fait autour de la question de la puberté, de la sexualisation des rapports humains. L’attachement entre Chloé et Soan, tardif, ne parvient pas à créer du lien solide entre eux. Parce qu’elle n’est pas sa soeur biologique, et qu’en conséquence, elle est aussi une fille comme les autres. Mais trop proches, ce qui gêne Soan vis à vis des autres filles. Pas vraiment une sœur, jamais une amoureuse. Du moins peut-on le penser, il y aurait sans doute eu plus à écrire sur leur relation. La scénariste préfère terminer sur la notion de responsabilité, ce qui était aussi une option au vu de la trame de l’album. Une option qui parle plus de Chloé, que d’un duo.

Pour ce qui est du dessin, Stéphanie Rubini se montre encore en progrès par rapport au précédent album. On sent qu’elle gagne en expérience, en confiance aussi, espérons le (hein Stéphanie?). Elle développe une belle identité graphique, dans ce genre jeunesse. Elle peut vraiment creuser son trou. a moins qu’elle n’ait envie de se remettre en danger…

Bulles et Blues vient joliment terminer le cycle Collège des personnages de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini. Espérons que leur envie de parler de lycée prenne corps, parce que sur ces trois albums, elle seront parvenues à proposer des histoires pertinentes et adaptées à leur public. Des histoires que même des adultes peuvent apprécier.
Plutôt une bonne conclusion pour aller de l’avant, non?

BD_de_la_semaine_BIG_red

Aujourd’hui, on se retrouve chez Un amour de BD

Logo top bd16.5/20

16 réflexions sur “Bulles et Blues (La BD de la Semaine)

  1. Pingback: BULLES & BLUES | TEMPS DE LIVRES

  2. Même s’il manque quelques petites choses à mon goût, cela reste une BD vraiment en phase avec l’univers adolescent. J’attends le monde du lycée désormais…

  3. Yaneck, il y aura un quatrième tome pour conclure le cycle. pour moi, l’album est en deux actes d’où un sentiment d’inachevé.

  4. Ok… de l’intime tout simple. Pourquoi pas ? Ca vaut vraiment la peine ? Par quel album je commence ?

  5. Lecture prochaine, tu t’en doutes ! 😉
    Et le cycle lycée est bien prévu, je l’avais lu dans une interview des auteures, chouette !

  6. je ne lis pas ton billet en détails car très envie de m’y plonger sans rien en savoir… après les deux autres, ce sera en toute confiance, bien sûr!!

  7. Pingback: Bulles & Blues de Bousquet et Rubini | Un Petit Bout de Bib(liothèque)

  8. Pingback: Top 10 2015: Les albums jeunesse | Les Chroniques de l'invisible

  9. Pingback: Bulles & Blues – Charlotte Bousquet & Stéphanie Rubini – TWENTY THREE PEONIES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s