Alix Senator tome 3- La conjuration des rapaces (Vendredi Chronique)

Alix Senator tome 3

Série: Alix Senator
Tome: 3
Titre: La conjuration des rapaces
Scénariste: Valérie Mangin
Dessinateur: Thierry Démarez
Editeur: Casterman
Date de publication: Novembre 2014
D’après l’oeuvre de Jacques Martin

Ce livre est le premier que je « loue » via la plate-forme Izneo. Ce site fournit des version pdfs payantes venues de différents éditeurs de bd. Si j’avais profité d’une version illimité l’an dernier, dans une bibliothèque grenobloise, je n’avais encore jamais fait d’achat. J’en reste pour l’instant à la location, moins couteuse. Car en fait, j’étais un peu à sec de matière première pour mes Mardi/ Vendredi Chronique. J’ai donc paré au plus pressé et pas trop cher. Ce qui m’a permis de lire dans le même temps une bd de 2014 que j’avais raté.

Alix a finalement pu quitter l’Egypte et rentrer à Rome. Mais il n’est pas le seul. Césarion, le fils de César, a pu faire de même et autour de lui se rassemble la conjuration des rapaces, des citoyens romains influents désireux de faire tomber Auguste l’usurpateur, et redonner à Rome la République qu’elle mérite. Mais Alix n’est pas rentré seul, et Auguste le sait. Sans attendre, il fait emprisonner Enak pour les actes de trahisons qu’il avait commis à l’époque de Marc-Antoine. Alix est désemparé.

Voilà un album que je ne regrette pas d’avoir payé pour lire. Valérie Mangin livre un scénario très intelligent, très politique, qui a su à la fois m’emporter et me tromper de bout en bout. Elle met en scène la déchéance d’Alix au sein du Sénat romain d’une manière très troublante. On hésite. Est-ce vrai? Est-ce faux? On doute de bout en bout, mais rien ne vient nous éclairer avant les dernières pages de l’album, et une conclusion assez magistrale. Mangin fait d’Auguste un personnage impressionnant, très fin politique. Je reste encore bluffé de m’être fait ainsi mené par le bout du nez. C’est vous dire si l’intrigue est bien écrite. Petit bémol peut-être pour la relation Kephren/ Enak, qui pêche un brin. Je ne me souviens plus de cet aspect du tome 2, mais sur ce troisième opus, la relation fait un peu « plaquée ». Ca vient peut-être de moi ceci dit…

Pour le dessin, pas plus d’hésitations. Thierry Démarez livre une prestation sans faille, à la hauteur de ce qu’on peut attendre de lui. Son dessin est clair, il donne envie de suivre l’histoire. Un parfait raconteur.

J’ai bien fait de me trouver en panne de lecture, je serai passé à côté de cet album et ça aurait été fort dommage. Valérie Mangin n’a plus besoin de prouver ses talents de scénariste, mais je reste impressionné par sa maîtrise sur cet album. C’est du grand art.

Alix Senator tome 3_ plancheLogo top bd

17/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s