Mon top one-shot franco-belge 2014

J’ai du lire près de 150 sorties de l’année 2014. C’est énorme, mais pourtant ridicule par rapport aux 5000 sorties en moyenne chaque année. De ma petite lorgnette, je vais vous proposer un petit classement des meilleurs albums que j’ai pu lire. Un top 5, sur différents aspects.

Après les séries franco-belge.
Voici les one-shot, franco-belge:

 

Ceux qui me restent

La lune est blanche
Vois comme ton ombre s'allonge
Le vieil homme et la mer

La fantaisie des dieux

 

Que retenir de ce petit classement?
La domination de Futuropolis, qui place trois titres sur cinq.
Deux œuvres à auteur complet seulement. Ce qui contredit un peu le classement série. Ou dit le plus grand bien des auteurs à l’oeuvre.

En première place, mon incontournable de l’année, celui qui ne reçoit pas assez de récompenses ou nominations à mon goût, Ceux qui me restent par Damien Marie et Laurent Bonneau. Parce que ces deux artistes réussissent à donne l’impression qu’ils ne sont qu’un. Que les méandres de l’esprit racontés par le scénariste, trouvent une interprétation parfaite sous les crayons du dessinateur. Pour une représentation unique de la maladie d’Alzheimer.

En deuxième place, La lune est blanche des frères Lepage. Je le compte en auteur complet, puisque la bd elle-même est l’oeuvre d’Emmanuel, qui a intégré le travail de François, son frère photographe et personnage principal à ses côtés. Graphiquement impressionnant, partenariat très bien mené, récit touchant et entraînant. Tout ce que j’aime.

En troisième place, Vois comme ton ombre s’allonge de Gippi. L’auteur italien, seul à bord, livre une étonnante description de la maladie mentale, de l’influence de notre héritage familial sur notre psychisme. Avec, là aussi, des dessins particuliers, uniques et parfaits pour un tel propos.

En quatrième place, une superbe adaptation, le Vieil homme et la mer de Thierry Murat. Un dessin sobre et épuré, une oeuvre originale culte, et une adaptation qui nous entraîne derrière le simple trait d’une ligne de pêche.

Enfin, cinquième place, un reportage glaçant, La fantaisie des dieux, par Patrick de St Exupéry et Hippolyte. Une démonstration parfaite de l’intérêt de la bande dessinée pour faire découvrir notre Histoire contemporaines et les histoires qu’elle contient.

Gavrilo Princip, Jan Karski et la Nueve suivent ces cinq grands albums.

7 réflexions sur “Mon top one-shot franco-belge 2014

  1. Je n’ai pas d’avis sur ce choix car en dehors de « Ceux qui … » que j’ai lu suite aux critiques dithyrambiques, je n’ai pas lu les autres qui n’entrent pas dans mon genre de prédilection (Fiction romancée à rebondissements : thrillers, polars …).
    J’ai été un peu déçu par le 1er car je l’ai trouvé « confus » et je me suis un peu perdu … pas en forme sans doute ! 😉

  2. Que tu l’aies trouvé confus, c’est au contraire logique, puisqu’il y avait la volonté de retranscrire la façon dont les malades perçoivent le monde. En l’occurrence, de manière confuse ^^
    C’est ça qui est très fort: Cet effet est volontairement recherché.

  3. Je partage évidemment la première. Et j’ai très envie de découvrir les autres ! Surtout Le vieil homme et la mer ! 🙂

  4. Pingback: Mon top jeunesse 2014 | Les Chroniques de l'invisible

  5. Pingback: Mon top Comics 2014 | Les Chroniques de l'invisible

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s