Tintin tome 17- On a marché sur la lune (Samedi Classique)

Tintin tome 17

Série: Tintin
Tome: 17
Titre: On a marché sur la Lune
Auteur: Hergé
Editeur: Casterman
Date de publication: Août 1954

Je vous avais proposé le premier volet du diptyque lunaire d’Hergé au cours d’une des dernières semaines à thème du blog, il me paraissait bien de proposer sans trop tarder la seconde partie. Ce n’est pas comme si c’était un cycle mythique d’une mythique bande dessinée…
En Syldavie, le centre atomique est aux abois. Le contact avec la fusée en partance pour la lune n’a pas été rétabli après le décollage. Les passagers sont-ils tous morts? Non, bien évidemment. Mais un long voyage plein de rebondissements les attends. Notamment lorsqu’ils découvrent deux passagers clandestins à bord…
Histoire ultra-connue, une référence du genre. Notez bien la date de publication. 1954… Spoutnik n’est lui mis sur orbite que trois ans plus tard. Et pourtant, il y a une crédibilité étonnante qui se dégage de cette histoire, un peu comme De la Terre à la Lune, avec Jules Vernes un peu moins d’un siècle plus tôt. La pesanteur, le moteur atomique, les astéroïdes… Alors oui, certains éléments semblent aujourd’hui un peu dépassés, comme la cascade de glace lunaire, mais ce serait vraiment être chipoteur que de ne pas reconnaître à Hergé son intelligence, et je ne chipoterai pas.
Les rebondissements sont nombreux, Hergé ne se prive pas de remplir d’action son scénario. Utilisant l’éloignement, le huis-clos, les questions de survie, et s’offrant même le luxe de ne faire apparaître le méchant que dans le dernier tiers de l’album, tout en ramenant une figure ancienne de la série. Clins d’oeil qu’il parsème en d’autres occasions pour le plus grand plaisir du lecteur. Et ça fonctionne, et on tremble pour les personnages jusqu’à la fin de l’album, même alors qu’on a lu des dizaines de fois l’histoire.
Graphiquement, on est dans le Hergé maîtrisé, épanouit, celui qui fait référence. Que voulez-vous que je dise de plus à ce sujet?

Classique, mythique, mais si cet album reçoit les qualificatifs les plus forts, c’est pour d’excellentes raisons. On est dans le culte, dans la bd qui fonctionne soixante ans après sa publication. On ne peut que s’incliner. Et ne pas oublier que de magnifiques bd sortent aujourd’hui, et que la nostalgie ne fait vivre que des ayants droits, pas des auteurs.

Tintin tome 17_ plancheLogo top bd18/20

 

2 réflexions sur “Tintin tome 17- On a marché sur la lune (Samedi Classique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s