La Fantaisie des dieux- Rwanda 1994 (La BD de la Semaine)

La fantaisie des dieux

Titre: La fantaisie des dieux- Rwanda 1994
Scénariste: Patrick de Saint-Exupéry
Dessinateur: Hippolyte
Editeur: Editions des arènes
Date de publication: 2014

 

J’ai fait la rencontre de la Fantaisie des dieux, à l’occasion du festival Etonnant voyageur de 2014, où le dessinateur Hippolyte était présent et auquel était consacrée une exposition au sein de la bd reportage. Les blanches étaient belles, je l’avais noté. Mais je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer l’album lui-même (j’avais préféré alors acheter Les ombres, ce que je ne regrette pas le moins du monde) jusqu’à ce jour. Première rencontre en bibliothèque et zou, je me jette dessus.
Cette chronique me permet d’étrenner aussi un nouveau rendez-vous. Orphelins de la Bd du Mercredi de Mango que nous sommes, j’ai choisi de conserver ce jour pour mettre en avant LA bd que je juge la plus intéressante dans la semaine de chroniques. Mon coup de cœur, en somme, la plupart du temps. Si vous ne devez en lire qu’une, ce sera celle-là.

Mai 1994. Patrick de Saint Exupéry, reporter, est en mission au Rwanda, pays d’Afrique allié de la France. Mais pays dont l’ethnie au pouvoir, les Tutsi, massacrent méthodiquement l’autre ethnie du pays, les Hutu. Sous le regard des militaires français, que leurs ordres obligent à l’inaction.

Oui, la France a soutenu un génocide. Par un silence complaisant, à minima. Patrick de Saint Exupéry retrace le déroulement sur le terrain des massacres, et revient vingt ans plus tard constater l’évolution du pays. Une œuvre utile, nécessaire, mais terriblement insatisfaisante. Parce qu’il manquerait un second volet à cette histoire, que je nommerais France 2014. Le journaliste consacre son historie aux victimes, mais ne fait qu’esquisser l’arrière-plan politique. Et j’aurai aimé comprendre mieux encore ce qui a poussé notre pays à ne pas défendre les Hutus alors que des soldats français étaient sur le terrain. Je crois qu’il va me falloir notamment lire les livres de l’auteur, qu’il a consacré à ce sujet, pour pousser ma compréhension de ces évènements.
Ceci dit, n’ayez aucun doute, c’est un excellent album qui nous est tout de même offert. Un album qui nous touche, qui nous instruit, qui nous révolte, qui nous indigne. La bêtise de l’embrigadement des Tutsi nous donne le haut-le-cœur, et le scénariste ne nous épargne rien de l’idiotie de ce génocide.

Au dessin, Hippolyte se fait plus sage que sur Les ombres, mais évidemment dans le soucis d’être au plus juste de la réalité. Point de métaphores oniriques ici, même si l’artiste de temps en temps livre une petite scène dans cet esprit. Plus sage donc, mais toujours aussi touchant, ce dessin. Simple, mais totalement évocateur et complètement immersif. Un excellent choix.

 

Je ne pense pas avoir beaucoup à rajouter. La fantaisie des dieux fait partie des albums vraiment indispensables de cette année 2014, de ceux qui donnent ses lettres de noblesse à la bande dessinée.

LA BLOGOSPHERE EN PARLE

Depuis le cadre de ma fenêtre

Les idées d’Amandine

La fantaisie des dieux_ plancheLogo top bd18/20

4 réflexions sur “La Fantaisie des dieux- Rwanda 1994 (La BD de la Semaine)

  1. Je ne sais pas si j’ai vraiment envie de ça en ce moment mais je note ce titre, pas possible autrement…

  2. j’ai eu le même ressenti que toi concernant les questions restantes…
    ce sera ma prochaine BD de la semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s