Les vieux fourneaux tome 2- Bonny and Pierrot (Mardi Chronique)

Les vieux fourneaux tome 2

Série: Les vieux fourneaux
Tome: 2
Titre: Bonny and Pierrot
Scénariste: Wilfrid Lupano
Dessinateur: Paul Cauuet
Editeur: Dargaud
Date de publication: Octobre 2014

 

Yeah, ils sont de retour! Nos vieux préférés, insubmersibles, reviennent cette année avec un deuxième volume toujours mené tambour battant par le duo Lupano/ Cauuet. Les vieux, c’est pas à la mode, mais avec ces deux artistes, on se prend à les aimer un peu plus.

 

Sophie a donc récupéré l’argent de l’ancien amant de feu sa grand-mère, sans rien en dire à son grand-père et ses amis. Comme la somme était proprement indécente, Sophie a décidé d’envoyer anonymement une jolie somme à Pierrot, afin de soutenir son petit groupe de militants. Mais elle fait l’erreur de signer sa lettre Ann Bonny, du nom d’une pirate célèbre. Mais c’était aussi le surnom de l’amour de jeunesse de Pierrot, disparue un jour sans jamais laisser de traces. Persuadé que son vieil amour est toujours en vie, Pierrot est dévasté.

 

Autant le dire tout de suite, ce deuxième tome est moins efficace que le premier. Un peu moins percutant, un peu moins ciselé au plus près. Attention, à aucun moment je dis qu’il est moins bon. Le premier était jubilatoire, aurait très bien pu passer en one-shot, le second vient installer un peu plus durablement l’univers des vieux fourneaux. Lupano perd un peu en efficacité, mais gagne en richesse de fond. Rassurez-vous, il y a toujours de superbes dialogues percutants. Le scénariste maîtrise cela, et on se régale. D’autant que comme toujours, ces dialogues servent une galerie de portrait haute en couleur, et incroyablement savoureuse. Vous allez découvrir l’île de la Tordue, un repère anarchiste parisien, mené par une vieille aristocrate libertaire pleine d’argent qui alimente la cause. Tout un poème. Vous découvrirez aussi l’arme de destruction massive du mouvement ni Yeux ni Maîtres, Jean-chi. Du grand bonheur.
Après avoir développé le personnage d’Antoine, qui occupait le premier plan du premier tome, c’est donc au tour de Pierrot l’anarchiste de livrer un peu de son passé. Un amoureux, un militant, évidemment. Qu’il ne fait toujours pas bon énerver malgré son âge avancé. Il nous touche, ce personnage, plus on le connait. Oui, il part bille en tête dans l’illusion que son amour passé est toujours en vie, mais vous allez voir qu’il y aura bien des choses à tirer de cette course aux illusions perdues. A noter aussi, la présence discrète mais presque rassurante de Mimile que le scénariste n’en fini pas de nous révéler petit à petit. S’il passe à son tour au premier plan dans le tome 3, on est assuré d’une superbe histoire potentielle. J’en termine avec Sophie, le grand témoin de tous ces évènements, la spécialistes des petites phrases terribles. Un personnage qui n’en fini pas de nous toucher dans son isolement, dans le courage dont elle fait preuve. Et son solide sens de l’humour, mais vous verrez cela par vous-même. Sachez juste qu’il est question de moutons et de gamins privés de console.

Des retrouvailles réjouissantes avec toute la bande de personnages, mais aussi, un dessinateur qui tient solidement sa place. Paul Cauuet est un artiste au trait presque classique, pour du franco-belge, mais dans lequel il introduit une réelle modernité. Hum… Je n’aurai pas écrit cela il y a peu sur Paul Salomone, le dessinateur de l’autre série à succès de Wilfrid Lupano? Il y aurait donc là une clé de son succès? Des histoires originales, sur des dessins rassurants mais exigeants?

 

De la bande dessinée grand public comme celle-ci, moi j’en demande et j’en redemande tous les jours. Deux grands artistes, qui forment un duo de qualité, pour une série qui gagne en épaisseur et en intérêt entre le premier et le deuxième album. Quand je vous dis que j’attends déjà le troisième avec impatience… Mais là, il va peut-être falloir laisser un peu de temps au dessinateur pour le mettre en scène.

Les vieux fourneaux tome 2_ plancheLogo top bd18.5/20

Publicités

11 réflexions sur “Les vieux fourneaux tome 2- Bonny and Pierrot (Mardi Chronique)

  1. Pingback: Le top bd des blogueurs de Février 2015 | Les Chroniques de l'invisible

  2. Pingback: TOP BD DES BLOGUEURS : FÉVRIER 2015 | TEMPS DE LIVRES

  3. Pingback: Le Top BD des Blogueurs de Mars 2015 | Les Chroniques de l'invisible

  4. Pingback: TOP BD DES BLOGUEURS : MARS 2015 | TEMPS DE LIVRES

  5. Pingback: Le top bd des blogueurs d’Avril 2015 | Les Chroniques de l'invisible

  6. Pingback: TOP BD AVRIL 2015 | TEMPS DE LIVRES

  7. Pingback: Top BD des blogueurs, février 2015 | Le blog de Véronique D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s