Come prima (Lundi One-shot)

Come Prima

Titre: Come Prima
Auteur: Alfred
Editeur: Delcourt
Collection: Mirages
Date de publication: Octobre 2013

 

Des grands titres bd parus en 2013, j’avais réussi à en lire l’essentiel. Bibliothèques, achats, partenariats, j’étais plutôt satisfait d’avoir pu lire la crème de la crème. Mais il me restait en fait UN album, que j’avais raté, que les bibliothèques n’avaient pas massivement achetées, c’était Come prima.

Les années 50. Fabio est un boxeur sans grande envergure, qui se produit dans des salles minables. Un jour, à la sortie d’un combat, il croise quelqu’un qu’il n’avait pas vu depuis des années. Son frère, Giovanni, venu d’Italie pour le retrouver. Il n’est pas venu seul. Il a les cendres de leur père, qu’il veut ramener chez eux. Mais Fabio n’y est plus revenu, chez eux, depuis plus d’une décennie. Pourquoi offrirait-il ce dernier voyage à un père qui ne lui parlait plus?

 

Que dire à part que cet album est très réussi?
Alfred nous offre un voyage dans l’Italie des années 50, cette société qui dû apprendre à vivre avec les plaies du fascisme. Fabio et Giovanni sont les héritiers de cette époque, et il est temps qu’ils se retrouvent, qu’ils se réunissent. C’est l’objet de ce livre, et c’est mené de main de maître. Les rebondissements sont nombreux, et s’ils nous prennent par surprise, ils tracent des portraits d’hommes pourtant très cohérents. Come prima, c’est l’histoire d’une famille déchirée, d’un jeune qui rêve que tout soit possible, et qui se brûlera dans ce rêve. C’est l’histoire d’un jeune qui n’osa pas rêver, et qui se retrouva englué à une place qui n’était pas la sienne. Que d’histoires… Un parcours de vie comme je les aime, qui prends le temps qui nous permet de comprendre des trajectoires. Un album parfait pour moi donc.

Côté dessin, Alfred est à la hauteur de ce qu’on peut attendre de lui, je ne discuterai donc guère la chose. Mais il faut noter qu’il offre des scènes de flash-back dans un style très différent, qui se révèlent fort agréables. La simplicité du dessin renforce son pouvoir d’évocation, c’est un excellent choix.

 

Voilà, j’ai terminé ma « wish-list » 2013, j’ai enfin lu l’essentiel de la production de cette année là, les meilleurs titres, assurément encore avec Come Prima. Quel dommage que je n’ai pu le lire avant.

LA BLOGOSPHERE EN PARLE

Alias Noukette

Audouchoc

Les Bavardages de Sophie

De ma plume à vos oreilles

Les lectures de Caro

Lecturissime

L’ivresse des mots

Mango

Marguerite

Mille et unes frasques

Un amour de bd

Come Prima_ plancheLogo top bd

18/20

Publicités

6 réflexions sur “Come prima (Lundi One-shot)

  1. Pingback: Come prima | Le Bibliocosme

  2. Il n’est jamais trop tard pour les bonnes lectures 🙂

  3. Pingback: Come Prima – Alfred | Au milieu des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s