Le trop grand vide d’Alphonse Tabouret (La BD du Mercredi)

Le_Trop_Grand_Vide_d_Alphonse_Tabouret

Titre: Le trop grand vide d’Alphonse Tabouret
Auteurs: Sibylline, Capucine, Jérôme D’aviau
Editeur: Ankama
Collection: Etincelle
Date de publication: 2010

Avec un nom pareil, le trop grand vide d’Alphonse Tabouret pourrait rivaliser avec le superbe L’accablante apathie des dimanches à rosbifs au jeu des titres les moins enthousiasmants. Impossible de savoir ce qu’il y a derrière tant que l’on a pas ouvert le livre et commencé sa lecture. Si je l’ai emprunté, pour ma part, c’est en me souvenant de l’accueil engagé que lui avait réservé Lunch de Ben Dis! Il fallait bien que j’aille découvrir ce livre. Et en guise de découverte, c’en fût une sacrée.

Il est tout petit, a des bras fils de fer, une grosse tête sans coup sur son corps. Son créateur l’a appelé Alphonse Tabouret. Mais à peine son créateur a-t-il entrepris de l’éduquer, qu’il le laisse tout seul. Alphonse ne comprend pas pourquoi. Mais c’est comme ça alors il fait avec, il essaye de passer le temps tout seul. Jusqu’à s’ennuyer et à partir en quête de ce créateur, ou de quelque chose susceptible d’enlever ces sentiments.

Si avec un titre pareil et un résumé comme celui-ci je ne vous ai pas donné envie d’aller lire ce livre… Ca ne sera pas étonnant. Et pourtant, c’est indéniablement un bouquin qu’il faut oser découvrir. Je ne suis pas certain de ce que j’ai lu. C’est rare, de trouver des livres qui demandent à se laisser apprivoiser, qui demandent du temps et de la relecture pour se comprendre pleinement. C’est risqué pour les auteurs et l’éditeur, mais vraiment, ce livre vaut la peine de le lire.
J’ai l’impression que les auteurs ont créé une fable sur le développement intellectuel et psychologique de l’enfant. Comment il se construit, comment ses sentiments évoluent. C’est encore très nébuleux, je reste sur des impressions, des intuitions. Je vous l’ai dit, ce livre ne se laisse pas atteindre facilement, les auteurs ne nous mâchent rien par avance. Il faut faire son cheminement en même temps qu’Alphonse. Difficile, mais passionnant. Je n’ai finalement pas lâché cette histoire, parce qu’elle me fait sentir intelligent. Elle en appelle à mon esprit, me donne quelques clés de résolution mais me laisse faire le travail. Et jamais elle ne m’a exclu. C’est un sacré challenge.

Graphiquement, le simplicité du trait s’avère tout à fait charmante. Jérôme d’Aviau adapte son dessin aux besoins du scénario, en toutes circonstances. C’est fin, naïf, mais le travail est évident, et il concourt à la qualité de l’œuvre.

 

Je n’attendais pas un tel album chez Ankama, qui me semblait avoir une orientation un peu plus grand public, mais il y a un éditeur là-bas qui a flairé la belle histoire et qui a eu bien raison. Le trop grand vide d’Alphonse Tabouret fait partie des ouvrages nécessaires de la bande dessinée, de ceux qui démontrent toute la pertinence du média pour raconter différemment des histoires profondes.

Le_Trop_Grand_Vide_d_Alphonse_Tabouret_ planche

Logo BD Mango orange

 

10 réflexions sur “Le trop grand vide d’Alphonse Tabouret (La BD du Mercredi)

  1. Alphonse il est trop chouette ❤
    D'ailleurs je disais récemment qu'il fallait que je le re-re-re-(perdu le compte)-lise, faut que je mette en pratique. 🙂

  2. Une éternité que je veux lire cet album ! Mais c’est marrant, je ne l’aurais pas classée en « BD »…, il tient plus du gros album illustré pour moi…
    C’est quoi ta note d’ailleurs…? 😉

  3. Étrangement ce titre a plutôt tendance à m’intriguer, et j’ai tendance à avoir envie de le lire… Entre album et BD d’ailleurs !

  4. Comme je disais à Sophie, une histoire découpée en séquences, elles mêmes découpées en cases, c’est l’essence de la bd. La bd, c’est l’art séquentiel, selon Scott McCloud.
    Mais oui, on est dans une forme de bd particulière.
    Et je n’ai pas mis de note parce que je me sens incapable d’évaluer ce bouquin. Il est plus fort que moi ^^

  5. Pas banal en effet. J’avais justement envie de vous la soumettre, cette histoire, afin d’avoir un peu vos différents ressentis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s