Elfes tome 8- La dernière ombre (Mardi Chronique)

Elfes tome 8

Série: Elfes
Tome: 8
Titre: La dernière ombre
Scénariste: Olivier Péru
Dessinateur: Stéphane Bileau
Coloriste: Merli
Editeur: Soleil
Date de publication: Octobre 2014

 

Nous voilà entré dans le deuxième tiers de la seconde saison de la série Elfes. Ouf…. Compliqué? Non, pas tant que ça. Ce huitième tome fait suite directe au quatrième. Qui était déjà celui consacré aux elfes blancs. Et moi je suis toujours là, parce que mine de rien, j’y crois, à cette série.

 

Fall l’elfe blanc et son dragon sont devenus des légendes. De sombres légendes, qui effraient les coeurs les plus durs. Et pourtant, ils sont une réalité. Un groupe de chasseurs payés pour tuer un griffon vont en faire l’amère expérience. Leur chef parviendra à s’en sortir, mais avec un profond désir de vengeance. Une traque va s’organiser. Quel qu’en soit le coût, Fall tombera.

 

Je n’arrive pas à me faire un vrai ressenti sur cet album. J’ai eu beau le lire deux fois, dont une juste avant d’écrire cette chronique, je ne parviens à fixer mon sentiment. Pas négatif, j’ai passé un moment agréable, mais je n’arrive pourtant pas à m’emballer. Ce qui est étonnant avec un scénario d’Olivier Péru, un des « jeunes » scénaristes assez intéressant du moment. Il y a du fond, pourtant, une intéressante parabole sur la haine et la vengeance avec Fall et Halleran en miroir. Un rejet de la violence aveugle, tant chez le « grand » elfe blanc que chez son ennemi. C’est un récit qui en plus a le mérite de proposer une vision plus cosmopolite de cet univers, avec des gobelins, des orcs, des nains, mélangés aux humains et aux elfes. Mais décidément, non, je ne réussis pas à trouver ce qui ne convient pas. Ca vient donc nécessairement de moi.

Stéphane Bileau reprend le dessin pour conclure le récit de l’elfe blanc. L’artiste joue sa partition sur le même niveau que sur le précédent album, sensiblement avec les mêmes qualités. Je n’ai pas perçu d’évolution particulière, mais le dessinateur assure un niveau bien plus qu’acceptable.

 

Bon, désolé pour les auteurs, mais pour une fois, il y a quelque chose qui ne sera pas vraiment passé dans la série Elfes. Je serai ravi de prendre d’autres avis pour voir comment on peut appréhender cet album.

Elfes tome 8_ planche

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s