D. tome 3- Monsieur Caulard (Mardi Chronique)

D. tome 3

Série: D.
Tome: 3
Titre: Monsieur Caulard
Scénariste: Alain Ayroles
Dessinateur: Bruno Maïorana
Coloriste: Thierry Leprévost
Editeur: Delcourt
Date de publication: Mai 2014

 

Désormais, la série D. s’accompagne d’éléments annexes qui lui donnent une aura supplémentaire. Cet album, le troisième, est le dernier du dessinateur Bruno Maïorana, qui a décidé d’arrêter la bande dessinée au printemps dernier. Alors que les auteurs bd connaissent des conditions salariales peu enthousiasmantes, ils se voient désormais ponctionnés plus encore par leur régime de retraite. Une cotisation supplémentaire qui prend presque un mois de salaire aux artistes les moins fortunés. Trop pour Maïorana qui déclara en avoir assez de produire des albums à de si viles conditions salariales. Ce n’est pas le propos du livre, mais pourtant les deux sont désormais liés.

D’où viennent les vampires? Qui fût le premier d’entre eux, qui donna naissance tant à Lord Faureston qu’à Lady d’Angeres? Le capitaine Drake est sur sa piste. Il compte quitter l’Angleterre, mais pas sans en finir avec les suceurs de sang. Alors il mobilise tous les soutiens, tous les savoirs à sa disposition, pour découvrir l’identité du vampire originel. Jusqu’à se confronter avec Lady d’Angeres elle-même.

Alain Ayroles écrit une excellente histoire, juste légèrement insatisfaisante. Car si l’aventure du capitaine Drake se termine avec cet album, un certain nombre de questions demeurent inexpliquées. On évite les phases explicatives lourdes, le récit gagne en cohérence, mais ça reste un peu frustrant.
Le scénariste a travaillé son scénario avec habileté. Il sème le doute, s’amuse à laisser de fausses pistes, et nous surprend de bout en bout de cet album. La construction scénaristique est une véritable horlogerie parfaitement maîtrisée. Ce qui est révélé, par le texte, par le dessin, est parfaitement contrôlé, et tout à un intérêt. C’est brillant. Et il réussi en plus à donner du charisme à ses personnages et de l’intérêt à son aventure. Un sans faute.

Sur le dessin de Bruno Maïorana, j’ai le sentiment d’une légère évolution que j’ai un peu de mal à expliquer. Est-ce un simple ressenti ou une réalité, je ne saurai dire. J’ai l’impression d’un dessin plus sombre, plus agressif. Presque comme si je ressentais les difficultés du dessinateur derrière sa planche. Suis-je trop influencé par le contexte que je connais désormais, ou bien le dessinateur a-t-il réellement fait évoluer son trait, je suis preneur de vos avis. En tous cas, ça reste parfaitement adapté à l’histoire proposé. On ne peut écrire sur les pires travers de l’humanité sans une tonalité au diapason.

 

Voilà, c’est fini. J’en viens presque à espérer un second cycle. Après tout, il y aurait matière à, et l’arrivée d’un nouvel artiste passerait facilement. Alors oui, il y a une surprise qui ne jouerait plus, mais j’aimerai lire la critique du capitalisme que je ressens sur cet album, et qui pourrait s’amplifier largement en suivant le personnage qui clôt ce récit. Ce ne sera sans doute jamais le cas.

D. tome 3_ plancheLogo top bd17.5/20

 

3 réflexions sur “D. tome 3- Monsieur Caulard (Mardi Chronique)

  1. Effectivement pas entièrement satisfaite d’une fin en queue de poisson alors que cela devenait tellement intense. J’ai quand même été obligée de relire le tome précédent pour bien me remettre dans l’intrigue. Également d’accord sur le dessin plus sombre… Pour moi, c’est parce que quelque part, l’espoir de résoudre l’énigme et d’y mettre fin définitivement est un espoir déçu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s