Wonder Woman tome 4- La voie du guerrier (Jeudi Comics)

Wonder Woman tome 4

Série: Wonder Woman
Tome: 4
Titre: La voie du guerrier
Collection: DC Renaissance
Scénariste: Brian Azzarello
Dessinateurs: Cliff Chiang, Tony Akins, Goran Sudzuka, Aco
Coloriste: Matthew Wilson
Editeur VO: DC Comics
Editeur VF: Urban Comics
Date de publication VF: Octobre 2014

Jusque là, Wonder Woman est la série New 52 qui a su le mieux maintenir sa cohérence et sa qualité. Alors qu’on aborde le quatrième recueil, une pointe de suspens se fait sentir. Cette qualité va-t-elle être une fois de plus au rendez-vous? Ne serais-je pas déçu par des changements d’équipe intempestifs, par des grands écarts graphiques impossible à gérer? Bonne nouvelle, les patrons sont dans la place. Et donc, pour quel résultat?

 

Wonder Woman et son petit groupe prennent quelques instants de répit bien mérité. Arriveront-ils à choisir un prénom à l’enfant de Zola, le fils bâtard de Zeus? Mais tandis qu’ils s’apaisent, le Premier-Né, lui, est en pleines tractations avec son oncle Poséïdon. Le seigneur des mers entend conserver son trône, de même que le Seigneur des enfers Hades. Que le fils de Zeus mène sa guerre contre Appollon et l’Olympe s’il le souhaite, du moment qu’il ne va pas plus loin. Dans la négociation, l’existence du dernier bâtard divin est évoqué. Wonder Woman n’a plus beaucoup de temps avant que le pire de ses frères ne vienne à elle.

 

Ouf, quatrième tome, et la qualité est solidement au rendez-vous. Brian Azzarello a le temps de développer son intrigue comme il l’entend, loin de tout crossover, de tout lien à une quelconque autre série, et ça fait du bien. Son histoire reste passionnante, intelligente, continuant de repenser un panthéon dont on aurait pu penser qu’il avait été usé jusqu’à la moelle. Attendez-vous à une belle conclusion et à des péripéties épiques. Ares notamment, montre à quel point son titre de dieu de la guerre est mérité. L’introduction des New-Gods est un plus appréciable, on attendra de voir ce qu’il vont devenir dans ce nouvel univers DC. Et puis si Azzarello arrive même à rendre sympathique la déesse Héra, c’est vous dire si on passe un excellent moment de lecture.

Graphiquement, là encore un auteur talentueux tient la barre. Cliff Chiang, qui n’en fini pas de me régaler, est véritablement la belle découverte de ce relaunch. Il assure la continuité de l’ambiance, et ne laisse que peu le place à ses artistes de soutien, toujours les mêmes d’ailleurs depuis le début de la série. Cohérence, quand tu nous tiens, tu donnes de superbes résultats. C’est dynamique, c’est immersif, c’est unique, comme style.

 

Bon, en quatre tomes, je n’ai toujours pas réussi à vous convaincre de la qualité de cette série? Qu’elle est indispensable à tout amateur de comic-book et qu’elle peut représenter une superbe porte d’entrée au monde des super-héros pour le lecteur néophyte? Vous ne faites pas d’effort, je suis sûr que vous m’avez bien compris.
Allez lire Wonder Woman!

Wonder Woman tome 4_ plancheLogo top bd17.5/20

Publicités

Une réflexion sur “Wonder Woman tome 4- La voie du guerrier (Jeudi Comics)

  1. Pingback: Wonder Woman, tome 4 : La voie du guerrier | Le Bibliocosme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s