Star Wars Clone Wars tome 5- Les meilleurs lames (Jeudi Comics)

Star Wars clone wars tome 5

Série: Star Wars Clone Wars
Tome: 5
Titre: Les meilleures lames
Scénaristes: Haden Blackman, John Ostrander, Jérémy Barlow
Dessinateurs: Tomas Giorello, Brandon Badeaux, Hoon
Encreurs: Armando Durruthy
Coloriste: Brad Anderson
Editeur VO: Dark Horse
Editeur VF: Delcourt
Date de publication VF: Janvier 2005

 

Dark Horse Comics, l’éditeur américain des comics Star Wars jusqu’à il y a peu de temps encore, a toujours eu du mal à stabiliser ses équipes créatrice sur les comics issus de la double trilogie. Ce recueil en souffre quelque peu, même si John Ostrander et Brandon Badeaux en sont les artistes principaux au final. Mais on peut quand même passer un bon moment de lecture, la preuve avec ce cinquième recueil de Clone Wars.

 

Dix-sept mois ont passé depuis la bataille de Geonosis qui a vu la Confédération prendre une défaite sévère. Mais la guerre civile qui étreint la galaxie n’est pas terminée, loin de là. A Coruscant, siège du Sénat Intergalactique, les manipulations politiques vont bon train pour confier encore plus de pouvoirs aux mains du Chancelier suprême Palpatine, en vue de terminer rapidement ce conflit. Mais des oppositions tentent de se structurer, notamment autour de Bail organa, le sénateur de la planète Alderaan. Du côté des Jedi, il est difficile pour eux de se retrouver chefs de guerre, alors qu’ils se voyaient en défenseurs de la paix. Tous pensent qu’Obi-Wan Kenobi est mort. Tous sauf son fougueux padawan Anakin Skywalker, qui pourrait bien avoir raison.

 

Dans ce recueil, j’ai particulièrement apprécié de voir se structurer la future Rebellion à l’Empire. Futur père adoptif de la princesse Leïa, Bail Organa apparaît dans les films, mais n’a que peu de temps de présence à l’écran. Ces épisodes permettent de lui rendre justice et de montrer un peu plus les rouages politiques de Coruscant, et la façon dont Palpatine s’est retrouvé à cumuler tous les pouvoirs pour décréter l’Empire. Dans le même temps, John Ostrander construit une aventure sympathique autour de l’évasion de Kenobi des mains de la guerrière Sith Ventress, création de la série animée Clone Wars. Ce cinquième recueil n’a rien d’incontournable, mais il réserve des moments de lecture agréables.

Pour ce qui est du dessin, la succession d’artistes rend difficile l’émission d’un quelconque avis. Rien de scandaleux dans les choix qui sont fait, mais rien de très satisfaisant non plus. Une réalisation assez neutre, finalement.

 

Les meilleures lames n’est donc pas un tome central dans la série Clone Wars. Mais il a le mérite de développer quelques sous-intrigues intéressantes, utiles. Un fan de Star Wars ne peut donc pas tout à fait le laisser de côté. Pour les autres…

Star Wars clone wars tome 5_ planche

Logo top bd15.5/20

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s