Elfes tome 7- Le crystal des elfes Sylvains (Lundi One-Shot)

Elfes tome 7

Série: Elfes
Tome: 7
Titre: Le crystal des elfes Sylvains
Scénariste: Nicolas Jarry
Dessinateur: Gianluca Maconi
Coloriste: Héban
Editeur: Soleil
Date de publication: Août 2014

Soleil poursuit sont rythme de publication régulier pour la série concept Elfes. Septième tome donc, et retour auprès des elfes sylvains, comme pour le deuxième tome de la série. Les artistes du premier one-shot sont de retour, voici comment ce récit s’articule au reste de l’histoire.

La bataille d’Eysine vit l’alliance des elfes Sylvains de Duhann et des Feljs. Plusieurs décennies après, le roi Elian combat toujours auprès des elfes, mais comme des rebelles. L’alliance ne pût vaincre les rois des cités de l’archipel, et les terres d’Eysine furent perdues. Un canal pu être ouvert pour contourner le détroit qui faisait la richesse de la cité. Mais une dernière bataille est sur le point de commencer. Le destin des Sylvains et des Hommes se joue, et la reine des elfes doit partir de son côté pour une quête interdite.

Attention, je recommande chaudement la lecture du tome 2 avant celui-ci. Elle n’est pas indispensable, l’histoire se comprend indépendamment, mais on gagne en clarté sur les enjeux de cette nouvelle histoire en ayant en mémoire les aventures de Llani et Yfass. Cela permet de mieux situer les différents intervenants. Je ne perds pas de vue que chaque one-shot de cette deuxième salve fait avancer peu à peu un contexte global. C’est donc le second Crystal qui devient actif et il y a toujours une sombre menace à vaincre découverte par les elfes bleus. Des niveaux de puissance dignes de divinités se font jour, leur confrontation se prépare. Je me demande quelle conclusion sera apportée. Mais pour l’instant, nous n’en sommes pas là. La seconde bataille d’Eysine est assez intéressante. On se demande ce qu’a pu apprendre le nouveau maître de chasse pour changer de façon de concevoir sa relation aux Feldjs. Nicolas Jarry place des indices qui laissent supposer que ce retournement n’est pas une erreur scénaristique. Aurait-il enfin appris la vérité sur le destin des druides? Dans le même temps, la quête de la reine elfe est sympathique, mais apporte plus pour la conclusion qu’elle porte que par son déroulement.

Graphiquement, je constate que Manconi est en net progrès par rapport au précédent volet. On le sent beaucoup plus assuré, beaucoup plus en maîtrise. La bataille entre le roi Elian et le seigneur Yrlanais est vraiment impressionnante. La partie de la couverture réalisée par Manconi (à gauche de la couverture) ne fait vraiment pas honneur à son évolution.

Je reste donc globalement satisfait de cette série-concept. Il y a de la cohérence, de la logique, et du respect pour les auteurs impliqués. Ca me va.

Elfes tome 7_ planche

Logo top bd16.5/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s