Les Gouttes de Dieu tome 19 (Dimanche Manga)

Les gouttes de dieu tome 19

Série: Les gouttes de Dieu
Tome: 19
Scénariste: Tadashi Agi
Dessinateur: Shu Okimoto
Editeur VF: Glénat
Editeur VO: Kodansha Ltd.
Date de publication VF: Juin 2011

 

Le « Wine and Food show » ouvre ses portes, et le département vin des bières Taiyo est à pied d’œuvre, aux côté de leur partenaire, Mr Hayashi, et sa chaîne de restaurants chinois. Ce sont des vins italiens qui ont été choisi pour se marier avec les différentes cuisines chinoises proposées, mais leur manque de réputation semble ne pas attirer les visiteurs. La première journée est une catastrophe. Peut-être est-ce Isseï Tomine de passage, qui révèlera la clé du succès pour l’équipe. Et puis vient le découverte de la description du 6e Apôtre: une statue du Bouddha Maitreya.

 

Pour une fois, l’intrigue liée au salon « wine and show » est assez finement menée. Il y a en toile de fond la relation de Mr Hayashi à son père, qui tenait lui aussi un restaurant chinois et qui a disparu sans laisser de traces pour fuir ces dettes. Hayashi utilise ce salon pour essayer de le retrouver, pour lui laisser la possibilité de venir le voir, et le scénariste le confronte à un ancien adversaire de ce père. Ce qui est bien, et qui change, c’est que la résolution de cette intrigue se fait tout en finesse. Ou ne se fait pas, suivant le point de vue que l’on veut prendre. En tous cas, Tadashi Agi n’est pas monté sur ses grands cheveux. Il est un peu lourd quand il lie Hayashi à Yutaka Kanzaki, et donc à Shizuku, mais ça reste peu présent. Il mène bien son affaire, sur cette histoire là. Bon, l’aspect « les gentils des bières Taiyo face aux méchants égoïstes/ mercantilistes », ça n’a rien de très fin, mais que voulez-vous, je préfère voir le verre (de vin) à moitié plein qu’à moitié vide, sur cette série.

La quête du sixième apôtre est l’occasion de voir apparaître un personnage jusque là évoqué, la mère d’Isseï Tomine, et donc la dernière compagne de Yutaka Kanzaki. C’est une femme à forte personnalité, qui peut apporter un petit plus si elle vient en personnage récurrent. A voir si elle croisera la route du fils de son défunt compagnon.

 

Un tome un peu meilleur donc, mais qui reste toujours irréprochable sur son cœur de cible, faire partager la passion et le plaisir du vin. Là, il n’y a jamais à redire.Logo top bd

14/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s