Un petit détour et autres racontars (Semaine Voyages et Voyageurs)

Un petit détour et autres racontars

Série: Et autres racontars
Tome: 3
Titre: Un petit détour et autres racontars
Scénariste: Gwen de Bonneval
Dessinateur: Hervé Tanquerelle
Editeur: Sarbacane
Date de publication: 2013
D’après l’oeuvre de Jorn Riel

 

S’il y a une adaptation pour laquelle j’ai beaucoup de sympathie, c’est indéniablement celle des racontars de Jorn Riel. Gwen de Bonneval et Hervé Tanquerelle m’ont permis de découvrir un univers auquel je ne connaissais rien, et des personnages vraiment très attachants. Je suis ravi de vous emmener à nouveau faire un tour avec eux.

Trois histoires sont au programme, pour ce retour au Groenland. La rencontre malencontreuse entre Silverts et un ours blanc, le voyage inattendu de Valfred et Hansen a dos d’Iceberg, et le triste sort advenu à Emma, la vierge froide des premiers racontars…

Voilà encore trois excellentes histoires. J’aime beaucoup le lien que propose la dernière au tout premier album. Ces hommes rustres, alcoolisés, pas très malins, possèdent une qualité qui leur donne une toute autre envergure: l’imagination. Emma est réelle, pour eux, même s’ils savent qu’elle ne l’est pas réellement. Pourtant, ils refuseront de nier son existence, face à l’un d’entre eux qui ne comprend rien à qui est Emma. J’aime beaucoup qu’une idée puisse être si réelle qu’on ne puisse plus la nier. Il y a quelque chose presque magique, dans cette situation. Et qui dit beaucoup sur la façon dont ces hommes parviennent à surmonter la solitude des saisons de chasse dans le grand nord. L’odyssée de Valfred et Hansen me plaît beaucoup aussi, tant elle est drôle et improbable. Les auteurs s’en amusent, d’ailleurs. La passion pour la bouteille de Valfred et sa capacité à profiter de l’effort des autres, font du personnage un excellent ressort comique.

Pour ce qui est du dessin, Tanquerelle est fidèle au style qu’il a choisi d’adopter sur cette série. L’expressivité des personnages, la finesse d’un trait noir pour mettre en scène les premiers plans, et la nuance et l’expressivité de ses décors au lavis. Toujours parfait, toujours aussi agréable à lire.

 

Aucune lassitude donc, ni du côté des auteurs, ni du côté des lecteurs. Ce troisième tome des racontars mérite toujours autant d’être lu. Un voyage géographique tant qu’humain, ça ne se refuse pas.

Un petit détour et autres racontars_ planche

Logo top bd17/20

Publicités

Une réflexion sur “Un petit détour et autres racontars (Semaine Voyages et Voyageurs)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s