Yoko Tsuno tome 4- Aventures électroniques (Samedi Classique)

Yoko Tsuno tome 4

Série : Yoko Tsuno
Tome : 4
Titre : Aventures électroniques
Auteur : Roger Leloup
Co-scénariste : Maurice Tillieux
Editeur : Dupuis
Date de publication : Janvier 1974

 

J’avais sauté cet album, dans la présentation régulière que je vous fais de la série Yoko Tsuno. Les aventures courtes, tout spécialement dans le franco-belge des années 60/70, n’ont guère ma préférences, je dois bien le reconnaître. Et ce quatrième tome regroupe cinq histoires différentes. Difficile de rivaliser avec les intrigues des albums suivants, voir même d’une Force de Vulcain, le tome 2. Mais je souhaite être complet, alors chroniquons donc celui-ci…

 

Yoko Tsuno, ingénieure japonaise vivant en Europe, a le chic pour se trouver au milieu de sales aventures. Mais la jeune femme est suffisamment intelligente et entraînée pour réussir à se sortir des pires ennuis. Une fusée détournée, un singe doté d’une super-force, une arme sonique destructrice, rien ne lui résiste. Comptez sur Yoko pour dénicher la vérité, et faire arrêter les vilains.

 

On ne passe pas un mauvais moment de lecture, avec ce quatrième tome, ce serait mentir que de prétendre le contraire. Le personnage de Yoko est pleinement sympathique, on adhère à ses aventures, malgré leur simplicité. Roger Leloup a essayé de conserver ce qui fait le sel de la série, sur ces épisodes : le mélange entre la science-fiction, voir le fantastique, et la technologie crédible. Ainsi donc, à chaque aventure, Yoko identifie une technologie, les gens qui l’utilisent à mauvais escient, et le cas échéant les victimes de ces malfrats. Simple, gentil, moral. Voilà comment qualifier ce recueil. En dire plus, est-ce bien la peine ?

Quelques mots sur le dessin, peut-être, quand même. On visualise bien que tous les épisodes n’ont pas été réalisés à la suite, tant l’évolution graphique de Leloup est évidente. Peu à peu, d’histoire en histoire, on se dirige vers l’excellence que l’on connaît à l’auteur. Mais avant cela, quelques erreurs techniques demeurent. Le charme d’une évolution…

 

Un album à réservé aux fans de la belle japonaise, voilà ce qu’est ce quatrième tome. Pour les néophytes, éventuellement, vous pourriez vouloir commencer par celui-ci. Mais cela n’a rien d’une nécessité urgente.

Yoko Tsuno tome 4_ plancheLogo top bd

14/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s