Drôles de femmes (Lundi One-shot)

Drôles de femmes

Titre: Drôles de femmes
Scénariste: Julie Birmant
Dessinatrice: Catherine Meurisse
Editeur: Dargaud
Date de publication: Janvier 2010

 

Cela fait quelques années que j’entends parler de Catherine Meurisse, dessinatrice de presse avant tout, et aussi dessinatrice de bande dessinée. Les femmes ne sont pas nombreuses dans ce domaine d’expression, j’avais donc envie de découvrir son travail. Plusieurs albums sont sortis, tous liés à différentes personnalités. Mais des hommes de lettre, dont je ne connaissais pas forcément grand chose. Avec drôles de femmes, ce sont des personnalités contemporaines qui sont croquées, me facilitant l’accès.

 

Julie Birmant est journaliste. Elle réalise des portraits de femmes célèbres, notamment pour France Culture. Voici donc une petite sélection de portraits, de personnes aussi différentes que Yolande Moreau, Sylvie Joly, Anémone, Amélie Nothomb, Florence Cestac, Michèle Bernier, Maria Pacôme, Tsilla Chelton et Dominique Lavanant.

 

J’ai beaucoup aimé ces portraits. Evidemment, ils varient suivant les personnalités. Maria Pacôme ou Tsilla Chelton m’ont moins intéressées que Michèle Bernier ou Amélie Nothomb. Une pure question de goûts personnels. Néanmoins, il est indéniable que Julie Birmant sait mettre en condition ses sujets pour leur permettre de s’épanouir. Elle va les chercher chez elles, ces femmes, dans leur intimité, cela permet peut-être une plus grande ouverture. Sylvie Joly, par exemple, qui se retrouve submergée par une vague d’émotion, aurait-elle connue une aussi grande ouverture sur un plateau de radio? Sans doute pas. De même, entendre Anémone juger aussi sévèrement ses anciens camarades de jeu du Splendid, on ne s’y attendait pas. Chaque portrait nous apprends quelque chose, nous éclaire sur le parcours d’une de ces artistes. C’est vraiment très appréciable.

Et donc, il y a le dessin de Catherine Meurisse. J’aime beaucoup la finesse de son trait. Ses cases reflètent la spontanéité qui est attendue dans le dessin de presse. Elle possède beaucoup d’énergie et une belle expressivité.

 

Voici donc un album très agréable à lire. Scénariste et dessinatrice parviennent à une belle osmose. Leurs énergies se mêlent et les artistes sont joliment mises en avant. Un bon moment de lecture et de culture.

La blogosphère en parle

Le Bibliophare

La Bibliothèque du Dolmen

Mango

Drôles de femmes_ planche

3 réflexions sur “Drôles de femmes (Lundi One-shot)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s