Amère Russie tome 1- Les amazones de Bassaïev (Mardi Chronique)

Amère russie tome 1

Série : Amère Russie
Tome : 1
Titre : Les amazones de Bassaïev
Scénariste : Aurélien Ducoudray
Dessinatrice : Anlor
Editeur : Bamboo
Collection : Grand Angle
Date de publication : Juin 2014

Certains le savent, j’écris pour le magazine gratuit Zoo, des chroniques de lectures. Chaque mois, les contributeurs proposent les albums sur lesquels ils souhaiteraient écrire. Pour le mois de Juin, j’avais proposé un article sur Békame tome 2, de Ducoudray et Pourquié. Mais c’est Amère Russie qui a eu les honneurs d’une pleine page. Comment ? J’avais raté un album d’Aurélien ? Cela ne pouvait rester longtemps ainsi. J’ai parcouru rapidement l’article de mon collègue dans le zoo de fin Juin, et je suis allé acheter l’album. Pour ne pas rater cette lecture plus longtemps.

 

Ekaterina Kitaev est la femme d’un soldat russe ayant sombré dans l’alcoolisme après avoir été muté en Ouzbekistan. Elle est la mère d’un jeune homme, Volodia, qui a été appelé à faire son service militaire au pire endroit qui soit : en Tchétchénie. Et l’armée ne communique aucune information sur les appelés combattant sur ce front. Ekaterina fait tout son possible pour avoir des nouvelles de son fils. C’est son ex-mari qui finira par lui en apporter. Volodia est prisonnier des Tchétchènes. Sur la foi d’une rumeur, Ekaterina décide de traverser la Russie et de rejoindre la Tchétchénie afin de se faire échanger contre son fils.

 

Aurélien Ducoudray réussit un joli tour, celui que bon nombres de scénaristes tente de réaliser, mêler la petite et la grande histoire. Sous couvert d’une relation mère-fils touchante, il nous brosse e fait le portrait d’une guerre infâme, honteuse, qui ne produit plus rien d’autre que des haines et des victimes. Et il réussit à nous intéresser à l’une et à l’autre de ses histoires. Ekaterina force le respect. C’est une mère courage épatante, prête à tout pour s’assurer que son fils soit à l’abri. Même risquer sa vie. Le personnage est totalement crédible. Et on entre très rapidement en empathie avec elle. Et derrière cette histoire, le scénariste nous dévoile la réalité du conflit russo-tchétchène. Une guerre dont seuls les oligarques russes et Vladimir Poutine en tête, veulent. Les jeunes hommes russes pleurent d’y crever, les familles sont abreuvées de mensonges tous plus gros les uns que les autres pour justifier la barbarie, et les Tchétchènes meurent en haïssant les russes de toute leur âme, qu’ils combattent ou pas. L’intérêt de cette histoire, c’est de nous rappeler que contrairement à ce que raconte la propagande russe, ce conflit n’est pas une question de terrorisme musulman, mais de désir de liberté d’un peuple membre de la fédération de Russie. Mais pour le Tsar Poutine, on ne quitte pas la Grande Russie. Une pitoyable question d’égo. Voilà sur quoi repose cette guerre. Notez par ailleurs que Ducoudray nous propose un petit dossier explicatif très intéressant, qui démêle les différentes légendes inhérentes au conflit, qu’il utilise lui-même dans l’album.

Découverte de cet album, la dessinatrice Anlor, dont je lis le premier ouvrage. Un dessin très intéressant qui peut vraiment prendre place dans le paysage franco-belge, avec un peu de temps. Son trait peut rappeler certains auteurs Dupuis, il y a une certaine rondeur dans son trait, atténuée par un encrage sombre et une composition énergique. De nombreuses opportunités devraient pouvoir s’ouvrir à elle avec le temps, si ses albums fonctionnent. Une artiste à suivre, sans nul doute.

 

Une belle association d’auteurs, un sujet fort traité tant en finesse qu’en brutalité, je ne vois pas de raisons de ne pas apprécier une telle lecture. C’est intelligent, c’est accaparant. La suite sera-t-elle aussi sombre que la fin de ce premier volet ?

Amère russie tome 1_ plancheLogo top bd17.75/20

3 réflexions sur “Amère Russie tome 1- Les amazones de Bassaïev (Mardi Chronique)

  1. Pingback: Le top BD des blogueurs de Juillet 2014- 5 ans déjà | Les Chroniques de l'invisible

  2. Pingback: Amère Russie, tome 1 : Les Amazones de Bassaïev | Les lectures de Caro

  3. Pingback: A coucher dehors tome 2, Aurélien Ducoudray, Anlor, Grand Angle | Les Chroniques de l'invisible

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s