Jour J tome 2- Paris, secteur soviétique (Lundi One-shot)

Jour J tome 2

Série: Jour J
Tome: 2
Titre: Paris, secteur soviétique
Scénaristes: Fred Duval, Jean-Pierre Pécau, Fred Blanchard
Dessinateur: Gaël Séjourné
Coloriste: Jean Verney
Editeur: Delcourt
Collection: Série B
Date de publication: Juin 2010

 

Vous le savez, j’ai une affection particulière pour ce que j’appelle les « séries concept », ces projets éditoriaux qui sont publiés régulièrement depuis deux ou trois ans. Parmis celles-ci, j’avoue une affection particulière pour Jour J dont le concept ma parle vraiment. Chaque album est une uchronique traitant de l’Histoire Contemporaine, changeant un détail et proposant des visions du monde recomposées. Mais la série n’est pas aisée à trouver en bibliothèque, ce qui explique que je ne vous la propose que rarement.

 

Le D Day ne s’est pas passé comme escompté. Une forte tempête a gêné l’armada et la débâcle allemande n’est pas advenue. Le débarquement de Provence s’est retrouvé bloqué à hauteur de la ville de Lyon, devenue une deuxième Stalingrad. Les Soviétiques n’avaient pas soutenu l’effort militaire et ce n’est que lors de leur arrivée sur les rives du Rhin que la situation se débloqua. Un nouvel Etat a été créé, la République Populaire de France et Paris partagé en deux le long de la Seine. Mais un tueur en série sévissant dans les quartiers chauds côté soviétique menace la tenue d’une conférence de la paix. Un inspecteur français est alors envoyé Rive Droite, afin d’aider la police locale à appréhender le tueur. Un inspecteur qui est avant tout un espion, et qui a des réseaux locaux à l’oeuvre.

 

Sans être le plus haut en couleur des albums de Jour J que j’ai pu lire, cet album-ci est sans doute parmi les meilleurs de la collection, de par une qualité relativement homogène.

Le scénario met plutôt l’accent sur l’ambiance polar, ce qui est une bonne chose pour soutenir le décor totalement différent qui nous est proposé. La République Populaire de France, voilà un nom rarement entendu, imaginé. C’est déroutant, mais intéressant. Ceci dit, je trouve qu’au final ce n’est pas écrasant. On peut s’intéresser à l’enquête et aux questions d’espionnage tranquillement. Avec le plaisir de croiser des visages connus, qu’ils soient historiques, Camus, Duras, Petiot, Pasqua ou « référenciels », comme ce Lino Ventura qui apparaît dans un commissariat. Clin d’oeil sympathiques. Tous ces mélanges rendent la lecture des plus agréables, ils sont justement dosés.

Le dessin de Gaël Séjourné est là aussi un bon motif de satisfaction. Il a un trait assez classique, dans un genre réaliste, et s’il ne révolutionne pas le genre il livre une prestation d’un bon niveau d’exécution, sans reproches particuliers à recevoir.

 

Voilà, une nouvelle uchronie, donc, qui nous touche encore très directement, puisqu’elle nous place dans la position vécue par l’Allemagne pendant plus de quarante ans.

Jour J tome 2_ planche

Logo top bd16.5/20

2 réflexions sur “Jour J tome 2- Paris, secteur soviétique (Lundi One-shot)

  1. Pingback: Jour J, tome 2 : Paris, secteur soviétique | Les lectures de Caro

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s