Green Arrow tome 1- Machine à tuer (Jeudi Comics)

Green Arrow tome 1

Série: Green Arrow
Tome: 1
Titre: Machine à tuer
Scénariste: Jeff Lemire
Dessinateur: Andrea Sorrentino
Coloristes: Marcelo Maiolo, Andrea Sorrentino
Editeur VO: DC Comics
Editeur VF: Urban Comics
Date de publication VF: Juin 2014

 

Au cours de cette année 2014, j’ai découvert la série télé Arrow, tiré du personnage quasi éponyme de DC Comics. Si j’aurais préféré voir la version plus engagée politiquement du personnage, j’ai tout de même passé un excellent moment de télévision. Alors je n’ai pas résisté à la publication en librairie de la série qui est consacrée au personnage. Ce n’est pas le Green Arrow de la série télé. Les deux personnages sont à ce moment là indépendants (ce ne sera bientôt plus le cas aux USA, où les auteurs de la série télé reprennent à la rentrée la série comics).

 

Oliver Queen est Green Arrow, super-héros membre de la Ligue de Justice d’Amérique. Mais Oliver est aussi le fils du défunt Robert Queen, patron d’une grosse entreprise américaine. Qui n’est plus la possession d’Oliver désormais. Une autre entreprise a prit le contrôle des actions Queen, et Emmerson, l’ancien bras droit de Robert Queen n’a rien pu faire contre. Alors qu’Ollie vient le confronter à cet échec, Emmerson est abattu par un archer qui réalise un tir démentiel. Alors même qu’il allait livrer le secret de Robert Queen à son fils. Ollie est accusé de meurtre, est un fugitif, n’a plus d’entreprise… Mais il est bien décidé à connaître le secret de son père, quel qu’en soit le prix.

 

Urban Comics profite de l’arrivée d’une nouvelle équipe créative pour lancer l’archer vert en librairie, et leur choix s’avère tout à fait judicieux. Jeff Lemire propose un scénario qui parvient à se distinguer de la série télé tout en ouvrant un très large univers, et Andrea Sorrentino propose un univers visuel très particulier mais de très haute tenue. Coup double.

Parlons scénario, d’abord. Jeff Lemire utilise la mythologie de l’île, désormais commune aux deux séries, pour rajouter une dimension supplémentaire. Olliver ne s’est pas retrouvé sur l’île par hasard avec un arc et des flèches. C’était un plan organisé par son père pour l’amener à quitter sa vie de jeune play-boy jet-setteur. Lemire inscrit Green Arrow dans une dynastie ancienne, proposant une belle réflexion sur l’héritage intellectuel laissé par les parents. En quelques idées simples, il crée toute une nouvelle galaxie de personnages, d’intrigues potentielles, qui devrait lui offrir une belle cour de jeu. S’il s’amuse à réutiliser certains personnages de la série télé, c’est pour mieux les retravailler et en proposer une version très différente et très intéressante. Shado est là, dans un rôle beaucoup plus actif et impliqué auprès de la famille Queen. J’ai aussi apprécié la trahison de Lacroix envers Robert Queen. Komodo est un nemesis de grande qualité.
Mon seul bémol, sera peut-être de retrouver des inspirations proches des « armes » de la série Marvel Iron Fist. Une proximité qui n’est d’ailleurs pas que scénaristique.

Autre proximité avec le comic-book Marvel, le choix du dessinateur. Andrea Sorrentino ose des découpages très audacieux, des effets graphiques décalés, qui ne sont pas sans rappeler le travail réalisé par David Aja il y a quelques années. Un Aja, mâtiné de Jae Lee, autre grande référence Marvel. Mais ne boudons pas notre plaisir. Le rendu graphique est excellent, recherché, réfléchi. Le trait est un peu fin, gagnerait à prendre un peu d’épaisseur, mais le rendu final est sommes toute de belle qualité.

 

Voilà, Urban Comics m’embarque dans une nouvelle série. J’ai vraiment aimé le potentiel de l’univers développé par le scénariste. Je serai du tome 2, c’est une évidence. Quel plaisir, de découvrir ces séries New 52…

Green Arrow tome 1_ plancheLogo top bd16.75/20

2 réflexions sur “Green Arrow tome 1- Machine à tuer (Jeudi Comics)

  1. Pingback: Jeff Lemire et Andrea Sorrentino – Green Arrow, Machine à tuer | Sin City

  2. Pingback: Green Arrow, tome 1 : Machine à tuer | Le Bibliocosme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s