Walking Dead tome 20- Sur le sentier de la guerre (Jeudi Comics)

walking-dead-tome-20

Série: Walking Dead
Tome: 20
Titre: Sur le sentier de la guerre
Scénariste: Robert Kirkman
Dessinateurs: Charlies Adlard, Stefano Gaudiano
Trames et niveaux de gris: Cliff Rathburn
Editeur VO: Image Comics
Editeur VF: Delcourt
Date de publication VF: Juin 2014

Lors de ma chronique du précédent recueil, je vous avais signifié une certaine lassitude concernant Walking Dead et les effets scénaristiques de Robert Kirkman. J’avais écrit que ce vingtième opus serait mon dernier, si la série ne retrouvait pas un peu d’intérêt à mes yeux. J’ai acheté cet album dans cet état d’esprit. Voyons maintenant ensemble ce que j’ai pensé de me lecture.

 

La guerre est déclarée entre les sauveurs et les trois communautés du royaume, de la colline, et celle de Rick Grimes. Rick a un plan. Pour gagner la guerre, il pense qu’il est nécessaire de porter le premier coup et de frapper fort. Il essaye d’anticiper un maximum d’éléments, de prévoir plusieurs coups d’avance. Et un matin, les guerriers des trois groupes se rassemblent devant les grilles de Negan. Rick lui laisse une chance de se rendre. Mais qui a tué, sera tué. Negan et ses hommes peuvent se rendre, mourir, et laisser les innocents de leur groupe vivre. Negan peut-il accepter un tel ultimatum?

 

Alors, Kirkman a-t-il reproduit ses effets de style pour gagner du temps? Non, pas sur ces épisodes. Le « beaucoup de bruit » pour rien du précédent recueil ne se retrouve pas du tout sur cet album. Kirkman marrie à merveille les intérêts de groupe et les histoires individuelles, un équilibre qu’il n’avait pas atteint sur la précédente phase. Même Negan réussi à surprendre, à laisser planer le doute. Est-il fou? Calculateur? J’ai beaucoup aimé l’évolution d’Ezéchiel, un personnage très attachant au final, qui forme un duo très intéressant avec la froide Michonne. Holly possède une excellente scène, elle aussi, qui rend le personnage très intéressant. Maggie prend de l’épaisseur, une nouvelle dimension particulièrement jubilatoire. Elle est après tout un des plus anciens personnages et un des plus riches en termes d’histoire. Et le plan donné à Rick est très malin, très intéressant. Ce qui l’est encore plus, c’est de voir comment le scénariste complique les choses, non pas avec un adversaire à l’intelligence démesurée, mais avec des éléments que Rick ne pouvait pas prendre en compte, qu’il ignorait. Je suis conquis, je retrouve le plaisir de la lecture, et l’envie de relire cet album, alors que le tome précédent avait fini par me tomber des mains.

Côté graphismes, Charles Adlard est soutenu par un deuxième artiste, mais cela ne se voit presque pas. Je serai bien incapable de dire en quoi Stefano Gaudiano est intervenu, ce qui est la démonstration d’une parfaite collaboration. Et cela permet à la série d’accélérer le rythme. Un pari risqué mais réussi.

 

Je ne suis pas à l’abri d’une nouvelle déception, mais je ne boude pas ma lecture sur ce vingtième tome. J’ai retrouvé tout ce que j’aime dans Walking Dead, moins d’outrance et plus d’intelligence. Espérons que ça tiendra.

LA BLOGOSPHERE EN PARLE

Bibliocosme

Logo top bd17/20

3 réflexions sur “Walking Dead tome 20- Sur le sentier de la guerre (Jeudi Comics)

  1. Pingback: Walking Dead, tome 20 : Sur le sentier de la guerre | Le Bibliocosme

  2. Je n’ai encore lu aucun WD et certaines de mes amies s’y mettent en me les conseillant vivement… Pas certaine d’être du côté des convaincues…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s