Airborne 44 tome 2 – Demain sera sans nous (Mardi Chronique)

Airborne 44 tome 2

Série : Airborne 44
Tome : 2
Titre : Demain sera sans nous
Auteur :Philippe Jarbinet
Editeur : Casterman
Date de publication : 2009

 

Ayant bien aimé le premier tome d’Airborne 44, je me devais de lire le second tome rapidement. J’ai fait en sorte de ne pas trop traîner, et d’en rédiger rapidement une nouvelle chronique. Je découvre par là-même que la série est un diptyque, ça me va bien.

 

Egon, le mari de Gabi enrôlé de force dans les troupes allemandes, est finalement revenu chez lui, avec la police militaire sur ses pas. Car ce n’est pas juste un déserteur. Envoyé sur le front de l’Est, il a été assigné à un sonderkommando, aux côtés d’un Einsatzgruppe. Sa mission, creuser des fosses pour que les SS puissent tuer en masse juifs, communistes et intellectuels. Une horreur dont il a ramené des preuves, que les nazis ne veulent surtout pas voir passer chez l’ennemi.

 

Excellent sujet, je ne m’y attendais pas du tout. Philippe Jarbinet nous remet en mémoire les exactions horribles des Einsatzgruppen, commandos qui prévalaient à l’extermination de masse des juifs. Ils faisaient ça artisanalement, à l’époque, comme le fait très bien décrire l’auteur à son personnage. Ca reste ignoble, dur à supporter, même à lire, toujours. Evoquer, même rapidement, le caractère des hommes qui faisaient ça, leur état mental, est une bonne chose. Il ne faut pas oublier que même si beaucoup de salopards étaient à l’œuvre, il y avait aussi des gens normaux dépassés par la situation. Des nuances à ne pas négliger. Bonne base, donc. Ensuite, Jarbinet poursuit les thématiques proposées dans le premier volet, la relation entre Gabi et le soldat Yippsen, la pression des forces allemandes. On les retrouve avec plaisir, dans des résolutions bien menées. Ma préférence allant à la scène de l’échange, que je vous laisserai savourer à la lecture.

Pour la partie graphique, Philippe Jarbinet ne faiblit pas. Son dessin reste égal à lui-même, agréable, fin, avec une mise en couleur qui apporte de belles nuances fort utiles pour accompagner son propos.

 

Airborne 44 s’avère donc un très bon diptyque consacré à la seconde guerre mondiale. Il se consacre à des évènements que l’on traite peu, et le fait avec talent, en sachant maintenir un bon rythme. A découvrir, donc, pour les amateurs de cette période historique.

Airborne 44 tome 2_ plancheLogo top bd16.5/20

Une réflexion sur “Airborne 44 tome 2 – Demain sera sans nous (Mardi Chronique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s