Le client (Lundi One-Shot)

Le client

Titre : Le client
Scénariste : Zidrou
Dessinateur : Man
Editeur : Dargaud
Date de publication : 2013

 

Deuxième chronique à la suite consacrée à la prostitution, juste après avoir écrite celle de 419 African Mafia, je ne sais pas comment il faut interpréter cela. Mais avant tout, le client, c’est un des rares albums « adulte » de Zidrou que je n’avais pas lu. Lorsque je suis tombé dessus en bibliothèque, alors que je ne le cherchais pas, j’ai sauté sur l’occasion. La sensibilité du scénariste ne pouvait pas me décevoir…

 

Tomber amoureux d’une prostituée bossant dans un bordel espagnol, ce n’est pas malin. Entretenir une liaison avec elle en dehors des temps de passe, ça peut créer des ennuis. Mais en venir à kidnapper la fille du mafieux pour la faire sortir de là-dedans, c’est carrément du suicide. Surtout quand on est juste un petit artiste sans grande envergure…

 

Je dois bien reconnaître que Le Client est un des Zidrou auquel j’aurai le moins accroché avec Folies Bergères. En fait, son histoire aurait du toucher le grand romantique que je suis, très fleur bleu, très passionné. Mais en fait je n’y crois pas à son histoire, c’est dommage hein ? Je trouve les situations peu crédibles et je n’arrive pas à considérer cet album comme une sorte de fable moderne. Le proxo me semble bien peu méchant pour un mec dans sa position, surtout face à une crevette comme est le héros de l’histoire. Une réponse bien plus radicale et désagréable m’aurait paru plus cohérente. Mais du coup, il n’y avait plus d’histoire. La conclusion ma paraît tout autant éloignée de la réalité. Non, désolé monsieur Zidrou, mais l’histoire est trop gentille, sur un univers bien trop cruel. Votre point de vue, je n’y adhère pas.

Et je dois bien reconnaître que je ne suis pas emballé par les dessins de Man, ce qui n’aide pas… Par sa mise en couleur criarde non plus, d’ailleurs. Ses dessins sont très statiques, il n’y a pas d’énergie insufflé par eux malgré les thématiques polar ou road-movie.

 

Comme quoi, tout arrive. Zidrou me fait passer pour un cynique, moi le grand romantique. Je ne m’y attendais pas… Je regrette de ne pas avoir lu l’album avant d’interviewer l’auteur, j’aurai plein de questions à lui poser sur ses intentions, maintenant…

LA BLOGOSPHERE EN PARLE

Bulles et Onomatopées
Noukette
Oncle Fumetti
Sin City
Un amour de BD

Le client_ plancheLogo top bd14/20

4 réflexions sur “Le client (Lundi One-Shot)

  1. Comme toi, Les Folies Bergères ne m’a autant enthousiasmée que le reste. Et les dessins ne me tentent pas du tout.

  2. Oui, je dois dire que c’est une des rares fois que je ne me retrouve pas dans le dessin d’un bouquin de Zidrou. Je trouve que l’artiste manque quand même un peu de niveau…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s