Houppeland tome 2 (Vendredi Chronique)

Houppeland tome 2

Série : Houppeland
Tome : 2
Auteur : Didier Tronchet
Editeur : Dupuis
Collection : Aire Libre
Date de publication : Octobre 1998

 

Après avoir lu et chroniqué le premier tome d’Houppeland, j’ai fais en sorte de ne pas tarder à me procurer le tome 2. Sur des histoires courtes comme celle-ci, il ne faut pas trop s’étaler dans le temps, au risque de perdre pas mal des ressentis du tome 1. Et vu la particularité du tome 1, il valait mieux rester dans le mood.
Mais comme j’ai tardé à vous proposer la chronique, passez donc relire celle du tome 1 histoire d’être bien frais…

 

René Poliveau et Arlette Champagne sont maintenant recherchés par toutes les polices de Houppeland. René, complètement dépassé par les évènements, ne veut pas décevoir Arlette qui pense qu’il est le leader de la résistance contre le pouvoir du président. Alors que lui, tout ce qu’il veut, c’est réussir à quitter le pays pour protéger sa belle. En essayant de se faire la malle, le voilà impliqué dans l’assassinat du président. Une nouvelle fête va être choisie…

 

Le grand n’importe quoi parfaitement maîtrisé continue, et c’est toujours aussi bon. Tronchet ballote son héros comme un fétu de paille en plein mistral, et s’amuse de toutes les conséquences possibles. René ne contrôle rien, mais ce n’est pas pour ça qu’il ne va rien faire. J’adore cet enchaînement de gouvernements, passant d’une fête à l’autre, obligeant à chaque fois le peuple à respecter les us et coutumes des dites fêtes. Voir débarquer les flics en cupidon, pour fêter la Saint-Valentin, c’est un tableau sacrément hilarant. Tronchet poursuit sa critique du bonheur officiel et ritualisé, va même jusqu’au bout e son concept. C’est drôle, c’est toujours très pertinent, que demander de plus ?

Niveau dessin, rien à redire, c’est toujours pareil. Les détracteurs ne seront toujours pas convaincus.

 

Chronique un peu plus courte, je le reconnais, mais c’est plus pour vous confirmer qu’il FAUT lire ce diptyque, que je la rédige. Que vous n’alliez pas croire que j’ai moins aimé le tome 2 ou que je ne l’ai même pas terminé. Houppeland, c’est bien, lisez-le !

Houppeland tome 2_ plancheLogo top bd17.5/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s