Elfes tome 6- La mission des Elfes Bleus (Mardi Chronique)

Elfes tome 6

Série: Elfes
Tome: 6
Titre: La mission des elfes bleus
Scénariste: Jean-Luc Istin
Dessinateur: Kyko Duarte
Coloriste: Saito
Editeur: Soleil
Date de publication: Juin 2014

Qu’est-ce que j’ai bien fait de vous proposer récemment le premier tome de la série Elfes… Parce qu’en fait, ce ne sont plus vraiment des one-shots, qui nous sont proposés dans cette deuxième salve d’albums. Ce deuxième tome consacré aux Elfes Bleus reprend l’équipe du tome 1, auteurs comme personnages. Avoir lu le premier volet est donc plutôt essentiel.

 

Le roi d’une cité humaine fait appel au seigneur des Elfes Bleus, Aamnon. Il lui demande de l’aide car une force mystérieuse semble faire disparaître les plus puissants de ses soldats un à un. Une première mission est envoyée, mais ne donne plus de nouvelles. C’est donc Lanawyn, l’elfe qui avait utilisé le Crystal Bleu pour sauver son peuple, qui est chargée de mener l’enquête. Elle se constitue une petite équipe, rappelle Turin son ami humain, Nerrom le nécromancien Ork et d’adjoint les services de quelques autres elfes bleus très compétent. Ils savent tous pourtant qu’ils se dirigent vers une mort certaine. La prêtresse des sens l’a lu dans l’eau…

 

Autant le premier cycle de cinq albums de la série elfes ne semblaient pas faire de lien les uns avec les autres, autant ce sixième, premier donc du nouveau cycle, lance une histoire qui ne peut se terminer rapidement. La deuxième année d’Elfe serait-elle celle d’un récit d’ampleur, une guerre épique dont l’on suivrait les déroulés selon différents points de vue, ceux des différentes races elfes? Le potentiel est grand de raconter une belle et enthousiasmante histoire.
Ce sixième tome est fort bien mené. Il nous propose un croisement entre la Fantasy et un autre genre, dont je ne révèlerai rien car cela gâcherai le suspens instauré par Jean-Luc Istin. Il crée une belle tension globale, tout en réussissant à bien développer ET ses anciens personnages, ET les nouveaux. Les caractères sont joliment brossés, j’ai beaucoup apprécié cette équipe. J’ai aimé les liens que continue de tisser le scénariste d’album en album. Et le potentiel qu’il donne à la série est juste énorme. J’ai hâte de voir ce que deviendra l’héroïne.

Côté dessin, j’avais déjà apprécié Kyko Duarte dans le tome 1, cela se confirme. Certaines scènes finales sont même impressionnantes. On sent l’artiste à l’aise dans cet univers, ayant pris ses marques. Il donne l’impression de se faire plaisir. Ses décors sont superbes, j’ai là encore passé un très bon moment. Et il faut bien dire que sa collaboration avec Saito est une pure réussite. Le coloriste met réellement en valeur son travail.

 

Bon, voilà, Elfes prend un tournant très positif. Ce lien qui manquait dans la première salve, cet élément commun, se retrouve peut-être dans cet album. Il va falloir attendre maintenant la sortie du tome 7, à la fin de l’été, pour voir comment les choses évoluent, dans l’histoire comme dans les équipes d’auteurs. J’ai déjà hâte.

Elfes tome 6_ plancheLogo top bd17/20

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s