J’aurai ta peau Dominique A. (Semaine Fête de la Musique)

J'aurai ta peau Dominique A

Titre: J’aurai ta peau Dominique A
Scénariste: Arnaud Le Gouëfflec
Dessinateur: Olivier Balez
Editeur: Glénat
Date de publication: Janvier 2013

Connaissez-vous Dominique A? Si c’est le cas, vous êtes sans doute un mélomane, l’homme étant peu accessible au grand public. En tous cas, une bd à été faite sur son nom, par les auteurs du Chanteur sans visage. Une garantie de qualité à priori. Alors même si je ne connaissais pas Dominique A, j’ai décidé de tenter cette lecture. Intégrée à la semaine à thème, donc.

 

Dominique A. est chanteur depuis près de vingt ans. Discrètement, il réalise une véritable carrière, enchaîne les albums, sans pourtant chercher à percer dans le grand public ou à se faire médiatiser plus que de raison. Pour ça, il y a son pote Philippe Katerine. Mais Dominique A reçoit un jour une lettre de menace: « j’aurai ta peau Dominique A ». incompréhension… Pourquoi lui? quel sens à ces menaces. La vie de Dominique prend un tour assez peu agréable.

 

Même si vous ne connaissez pas le chanteur, comme c’était mon cas, voilà une lecture que vous pouvez faire. L’histoire fonctionne bien même sans ce rapport plus particuliers. Et puis après tout, il y a Philippe Katerine pour servir d’entremetteur, et celui-là, qui ne le connaît pas?
Non, vraiment, cette petite intrigue angoissante, totalement romancée, est bien montée. On cherche comme le héros à comprendre le pourquoi de ces menaces, et la conclusion ironique est assez plaisante. J’y ai tout de même ressenti un goût de trop peu. J’aurai aimé un récit plus dense, plus fourni. Peut-être cette simplicité apparente ressemble-t-elle au véritable Dominique A, mais pour le néophyte, elle laisse un sentiment d’inachevé. L’envie de passer plus de temps encore avec ce personnage. Ce qui est bon signe, ceci dit.

Pour ce qui est du dessin, je confesse bien volontiers une grande sympathique pour le style d’Olivier Balez. Le trait est simple mais élégant, et il s’appuie beaucoup sur la mise en couleur et l’encrage pour donner du relief et du sentiment. C’est une alchimie qui me convient vraiment bien. Qui vaut le coup, au delà de mes ressentis personnels.

 

Dominique A, vingt ans de carrière, une notoriété faible, et un chouette album de BD. L’hommage est vraiment sympathique, et la lecture tout autant. On passe un bon moment.

j-aurai-ta-peau-dominique-aLogo top bd16/20

Publicités

2 réflexions sur “J’aurai ta peau Dominique A. (Semaine Fête de la Musique)

  1. Je suis d’accord, c’est une BD sympa. Je ne connais aucune chanson de Dominique A je crois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s