Aquaman tome 3- La mort du roi (Jeudi Comics)

Aquaman tome 3

Série: Aquaman

Tome: 3

Titre: La mort du roi

Scénaristes: Geoff Johns, Tony Bedard

Dessinateurs: Paul Pelletier, Geraldo Borges

Encreurs: Sean Parsons, Ruy José

Coloriste: Rod Reis

Editeur VO: DC Comics

Editeur VF: Urban Comics

Date de publication VF: Juin 2014

 

Geoff Johns est un scénariste fidèle. Lorsqu’il s’implique sur une série, il ne le fait pas à moitié, par dessus la jambe. Après avoir marqué pour longtemps l’univers de Green Lantern, le voilà sur la durée aux commandes d’Aquaman, super-héros peu connu, peu estimé, mais pièce importante de l’univers DC. Et après avoir mis en scène dans la Justice League l’invasion par le peuple d’Aquaman de la Terre, il lui en fait assumer les conséquences dans la série titre.

 

Aquaman a repris sa place sur le trône d’Atlantide après l’invasion manquée de la terre ferme par son frère Orm. Mais il n’est guère estimé par les Atlantes, et pas beaucoup plus par les humains. Tiraillé de toutes parts, Aquaman va tenter de concilier les deux mondes. Mais les motifs de brouille sont encore nombreux, du destin d’Orm jugé par les humains, à celui des armes abandonnées par les armées Atlantes et revendues par les humains. Pire encore, le retour d’Arthur sur le trône va réveiller une sourde menace que tous avaient oublié.

 

Geoff Johns réussit complètement son pari, celui de rendre intéressant un personnage de seconde zone. Comme quoi, il n’y a pas de mauvais personnages, que des scénaristes en manque d’inspiration. Celui-ci développe toute une histoire à l’Atlantide à travers le concept bien connu de « sept mers ». Une appellation qu’il prend au pied de la lettre, en imaginant sept mondes rattachés à l’Atlantide. Cela crée un beau potentiel d’intrigues, le temps que tout ce petit monde soit identifié. Et par delà cette nouveauté, qui fournit le Némésis du moment, Johns n’oublie jamais de poursuivre ses différentes intrigues: la relation Arthur/ Méra, les complots politiques pour redonner à Orm son trône, les artefacts des Autres, etc, etc… En fait, on se rend compte que tout ce qu’a posé par écrit le scénariste depuis le début de la série a un sens. Rien n’est du au hasard, ses plans sur le long terme aboutissent peu à peu. C’est vraiment une belle preuve de maîtrise et de talent.

Graphiquement, l’arrivée de Paul Pelletier en remplacement d’Ivan Reis resté sur la Justice League pendant le crossover, apporte un léger moins, tant il est peu aisé de remplacer un artiste aussi talentueux, mais il reste tout de même dans une veine similaire avec un niveau bien plus que correct. Du coup, la série conserve une certaine identité graphique. Le fait que ROD, Reis, le coloriste, soit resté, apporte aussi beaucoup à cet état de fait.

 

Aquaman continue donc d’être une de mes séries coup de coeur du reboot DC. Vingt-cinq épisodes de passés, et toujoursl e sentiment de lire une excellente histoire de super-héros. Rares sont les séries DC à avoir passé le cap des deux ans de publication dans de telles conditions.

Aquaman, c’est la série super-héroïque qu’il faut suivre en ce moment en France. Trois tomes, facilement trouvables, pas de raisons de s’en priver.

Aquaman tome 3_ planche

Logo top bd17/20

Une réflexion sur “Aquaman tome 3- La mort du roi (Jeudi Comics)

  1. Pingback: Geoff Johns et Paul Pelletier – Aquaman, La mort du Roi (Tome 3) | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s