Konungar tome 1- Invasions (Semaine Vikings)

Konungar tome 1

Série: Konungar

Tome: 1

Titre: Invasions

Scénariste: Sylvain Runberg

Dessinateur: Juzhen

Editeur: Glénat

Date de publication: Juin 2011

–MYTHOLOGIE FANTASTIQUE–

 

Quand on décide de s’amuser avec l’univers Viking, la mythologie et le fantastique ouvrent toujours de belles opportunités. C’est le choix fait par Sylvain Runberg, ainsi que la couverture nous l’indique. Un monde « familier », mais dans lequel le fantastique des sagas serait le quotidien. Du coup, cet axe méritait de figurer dans cette semaine à thème.

 

Le royaume d’Alstavik est troublé. Alors que la guerre contre les centaures s’est terminée par la victoire une décade auparavant, les deux fils du roi d’alors se battent toujours pour le trône. Sigvald le rebelle, avec ses partisans de plus en plus nombreux, Rildrig le monarque félon et la puissance de la légalité. Et au milieu, leur soeur, qui rêve de les réunir malgré tout. Et une opportunité pourrait fort bien se présenter à elle, car les Centaures sont de retour tandis que les ennemis Celtes accroissent leur pression militaire. Le royaume est en danger.

 

Sans être la plus brillante des histoires, Konungar s’avère une lecture assez agréable. Si l’opposition entre les deux frères pour un royaume est un élément narratif assez classique, il faut reconnaître à Sylvain Runberg d’avoir su y glisser de l’originalité. C’est toute la dernière partie de l’album, aussi ne vous en dis-je pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais son traitement est lui assez inattendu et plein de potentiel pour la suite. Le scénariste fait évoluer très rapidement le contexte qu’il pose au fil des pages. On ne s’attarde pas, le dynamisme est bien présent. Les menaces sont encore un peu diffuses, mais l’histoire se focalise d’abord sur l’opposition entre les deux frères, c’est donc assez logique. La mythologie nordique et les traditions vikings sont bien employées, on se croit assez volontiers dans les fjords du nord de l’Europe. Pari réussi pour le scénariste donc.

Côté dessin, je trouve un peu de fraîcheur à Juzhen. Son style n’est pas encore parfaitement établi, hésitant sans cesse entre un dessin plus réaliste et un trait plus « comics », plus rond. Le potentiel est là et ces hésitations ne nuisent pas à la qualité de l’ensemble. Le traitement des couleurs très réussi assure sans doute une certaine homogénéité.

 

Bonne pioche, donc, que ce début de série. Avec un scénariste qui use de grands thèmes connus et les renouvelle, et un dessinateur qui peut vraiment nous impressionner pour ses prochains travaux, on a de quoi être satisfait.

Konungar tome 1_ plancheLogo top bd

16/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s