Star Wars Rebellion tome 2- Echos du passé (Semaine Space-Opera)

Star Wars Rebellion tome 2

Série: Star Wars Rebellion

Tome: 2

Titre: Echos du passé

Scénariste: Thomas Andrews

Dessinateurs: Adriana Melo, Michel Lacombe

Coloriste: Michael Atiyeh

Editeur VO: Dark Horse

Editeur VF: Delcourt

Date de publication VF: Septembre 2007

Je profite de quelques albums star wars achetés par une des bibliothèques que je fréquente, pour grappiller un peu dans cet univers, dans lequel j’ai beaucoup de mal à me retrouver. Delcourt a beau essayer de produire régulièrement des guides de lecture, je ne sais jamais à quoi m’intéresser dans cette multitude de séries dérivées de l’univers de Georges Lucas. Avec Rebellion, nous plongeons dans la période post Episode 4.

 

La Rebellion vient de détruire l’Etoile Noir de l’Empereur Palpatine. Luke Skywalker, Han Solo et Chewbacca, notamment, sont devenus de véritables héros. Un statut qui embarrasse particulièrement Luke, surtout quand la Princesse Leïa Organa décide de faire de lui un symbole à exhiber pour convaincre des mondes de rejoindre leur camp. Mais sur la planète Jabim, où des rebelles à leur propre monde ont fait appel à Leïa, le nom de Skywalker laisse un sombre souvenir qui pourrait bien leur causer des ennuis.

 

Quel plaisir de retrouver les héros de la première trilogie! Il n’y a pas à dire, mais Luke et Leïa ont une aura formidable, même mis en scène en bande dessinée. Et il est intéressant de lire ces épisodes, produits après la nouvelle trilogie, qui peuvent donc faire le lien entre les deux séries de films. ici, on voit l’Anakin personnifié par Hayden Christensen, et on confronte le Luke/ Mark Hamill aux actions de son père. Mon seul regret, c’est de ne pas comprendre ce qu’a réellement fait Anakin sur Jabim en son temps. On lui attribue un comportement peu honorable, mais rien dans l’histoire ne vient expliciter cela. Je lis dans le même temps un tome de Clone Wars qui y fait aussi allusion, peut-être faut-il lire les deux en parallèle pour comprendre, d’où les guides de lecture. Mais pour le reste, on a une excellente histoire, fidèle aux personnages, qui saura ravir les fans de la saga.

Pour ce qui est du dessin, souvent un aspect moins réussi de l’univers Star Wars Dark Horse, Adriana Melo se hisse plutôt dans les bons artistes. Sans être particulièrement enthousiasmante, on sent que ses années chez Marvel Comics lui ont donné une petite expérience, qu’elle sait mettre à profit dans son trait réaliste. Un choix tout à fait acceptable qui nous permet de reconnaître les personnages emblématiques sans difficulté.

 

Pris au hasard, je ne regrette pas la lecture de cet album, qui peut somme toute se lire de manière isolée. Il reste un bon moment de lecture pour qui aime la saga Star Wars. Ce n’est pas le cycle qui pose le plus de révélations, mais il développe efficacement les caractères de personnages forts. C’est déjà ça.

Star Wars Rebellion tome 2_ plancheLogo top bd16/20

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s