Orbital tome 5- Justice (Semaine Space-Opera)

orbital-tome-5

Série : Orbital

Tome : 5

Titre : Justice

Scénariste : Sylvain Runberg

Dessinateur : Pellé

Editeur : Dupuis

Date de publication : 21/09/2012

 

Une bibliothèque… un accès à Izneo illimité (la plate-forme de bd numérique)… Plusieurs heures devant soit… parfait pour rattraper son retard de lecture. Orbital, c’est une série dont j’ai fini par rater la sortie. Alors quand je l’ai trouvé sur izneo, j’ai foncé, d’autant que j’avais fort apprécié les quatre premiers tomes de la série. Pourquoi s’imposer le format papier quand on a accès au format numérique ?

 

Caleb et Mézoké sont jugés pour les troubles advenus pendant la cérémonie de réconciliation de Kuala-Lumpur. Ils sont devenus des boucs-émissaires, des pions dans un jeu politique qui les dépasse, et qui met en jeu le destin de l’humanité dans la Confédération. Mais de toute façon, Caleb n’est pas en état de se plaindre. Maintenu en coma artificiel, il est peu à peu régénéré par une technologie alien. Car à son tour, il devra assumer ses actes.

 

Décidément, Orbital bénéficie une fois encore d’un scénario de haute volée. Sylvain Runberg mélange très habilement le tribunal politique, les scènes d’actions et les intrigues secondaires de ses personnages. L’équilibre est parfait et chaque scène nous donne le sentiment de faire évoluer l’intrigue globale. C’est particulièrement réussi. J’apprécie notamment le jeu politique qui se noue aux dépends des deux héros. Cynique, sans pitié, ce jeu atroce met à mal les personnages principaux. Mais permet aussi de beaux moments de bravoure à Mezoke, notamment sa sortie de cellule (mais je vous laisserai apprécier à la lecture). Sylvain Runberg sait parfaitement où il va, et il nous emporte avec lui.

Le dessin de Pellé, lui, est toujours à la hauteur de ce qu’il a pu fournir sur les quatre tomes précédents. Cet univers, ces mondes, prennent complètement vie grâce à lui. Et si Mezoké peut nous surprendre comme le personnage le fait, c’est aussi parce que son dessinateur livre des cases impressionnantes et totalement immersives.

 

 

Orbital, référence de la bd de science-fiction moderne, je crois qu’on peut le dire. Une intrigue intelligente et enlevée, cohérente, surtout, qu’on aurait plaisir à retrouver en toutes circonstances.

orbital-tome-5_ plancheLogo top bd16.75/20

Publicités

4 réflexions sur “Orbital tome 5- Justice (Semaine Space-Opera)

  1. Ah, tu lis en ligne ? Je serai intéressée par ton avis : confort de lecture, facilité de consultation… Je n’ai pas (encore) sauté le pas sur la lecture numérique de BD.

  2. Je lis depuis un moment en version numérique oui, pas mal de pdfs, notamment.
    Pour la bd, je te dirai que ce qui compte c’est la taille de l’écran. J’ai déjà un grand écran à la maison, et c’est pas mal. Mais la bibliothèque où j’ai consulté cet album là avait vraiment un ENORME écran, et là, c’est juste génial. J’adore. Mais je n’aimerai pas devoir payer le dit écran.

  3. Je préfère le papier, mais je lis déjà mon journal au quotidien sur le net, alors mes bd, ça ne me pose pas de soucis de les avoir dématerialisées. Même si une belle bibliothèque, c’est chouette aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s