Thorgal tome 23- La Cage (Samedi Classique)

Thorgal tome 23

Série: Thorgal

Tome: 23

Titre: La Cage

Scénariste: Jean Van Hamme

Dessinateur: Gregorz Rosinski

Coloriste: Graza

Editeur: Le Lombard

Date de publication: Novembre 1997

Le dernier Thorgal chroniqué ici date de Septembre dernier. Dediou! J’avais décidé de faire une pause pour varier un peu les plaisirs, certes, mais là, je pousse un peu. Surtout que cet album-là, je l’ai dans ma bibliothèque, donc je n’ai même pas l’excuse d’avoir du lutter pour le trouver. Allez, replongeons un moment dans l’univers de notre Viking préféré.

 

Thorgal a donc retrouvé son nom et sa mémoire auprès des dieux d’Asgard. Il a été recueilli par Galathorn, le prince de Brek Zarith, un de ses vieux amis. Il ne lui reste plus qu’à prendre la mer pour retrouver son île, sa femme et ses enfants. Mais quel accueil lui feront-ils, alors qu’il est parti tant d’année loin d’eux? Il ignore complètement qu’Aaricia et Jolan se sont retrouvé très près de lui, lorsqu’il était Shaïgan-sans-merci.

 

Bon, pas de chance, je reprends les chroniques de la série sur un des albums faiblard. Jean Van Hamme doit clôturer le cycle commencé avec la Forteresse invisible qui a vu son héros renoncer à ses responsabilités. Un cycle intéressant, à posteriori, mais qui se termine sans tambour ni trompette. Thorgal se retrouve enfermé dans une cage sur son île, par Darek, l’ami de Jolan resté sur l’île pour garder Louve en l’absence d’Aaricia et Jolan, partis chercher de l’aide pour essayer de reprendre Thorgal à Kriss de Valnor. Oui, je sais, ma phrase peut paraître un peu confuse. Donc, Thorgal est en geôle, et Arricia, à son retour, l’y laisse, le temps de faire le point en elle-même pour voir si elle peut lui pardonner tout ce qu’il a fait. Evidemment, Thorgal devra se la jouer sauveur et mâle alpha pour que sa chère et tendre l’accepte à nouveau. Parce qu’évidemment, cette sotte d’Aaricia va attirer des soudards sur l’île, sans d’ailleurs qu’on comprenne comment ils l’ont retrouvé. Une intrigue un peu facile, donc, pour boucler la boucle et laisser la place quand même au face-à-face Thorgal/ Aaricia.

Gregorz Rosinski entame lui une légère descente qui va l’amener à une certaine baisse de régime. certaines cases commencent à être un niveau en dessous de son potentiel. Nous arrivons dans la période qui a vue l’artiste douter de ses capacités, avant qu’il ne parvienne à se reprendre en modifiant sa technique de dessin. Mais on reste encore dans une bonne qualité d’exécution.

 

Un album un ton en dessous, qui rassemble les personnages avant de lancer un nouveau cycle d’intrigue. On pardonnera les petites facilités du scénario en prenant plaisir à retrouver tout notre petit monde.

Thorgal tome 23_ plancheLogo top bd15/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s