Stern Gang (Lundi One-shot)

Stern gang

Titre: Stern Gang

Scénariste: Luca Enoch

Dessinateur: Claudio Stassi

Editeur: La Boîte à Bulles

Collection: Contre-coeur

Date de publication: Mars 2014

L’étude de l’Histoire passée nous éclaire sur les évènements présents. Et cet album proposé par la Boite à Bulles rempli parfaitement cette exigence de transmission du savoir. De l’Histoire Juive au XXe siècle, tout le monde connaît le terrible épisode de la Shoah. Mais combien savent ce qui s’est passé en Palestine, quand le territoire portait encore ce nom, durant la même période? Luca Enoch et Claudio Stassi racontent.

 

Avner était un jeune juif vivant en Palestine à la fin des années 30. Un de ces juifs qui maudissait l’Angleterre de ne toujours pas créer d’Etat Juif en lieu et place de cette Palestine dont elle exerçait le mandat pour la Société des Nations. Avner rejoint des hommes comme lui, qui partageaient sa façon de voir les choses. Avraham Stern dit Yair, était de ceux-là. Et à la tête du Léhi, il entendait bien lutter l’arme au poing contre l’oppresseur anglais. Quel qu’en soit le prix.

 

L’Etat d’Israël s’est construit aussi par l’action terroriste des groupes d’Avraham Stern. Les mêmes qui aujourd’hui crachent ce qualificatif au visage des palestiniens qui luttent pour obtenir un Etat à eux, employaient EXACTEMENT les mêmes méthodes à l’époque. Ils posaient des bombes parmi les populations civiles, réalisaient des casses et tuaient les collaborateurs juifs des anglais. L’extrémisme de ces hommes et femmes fait peur à voir. Parce qu’ils se battent pour exclure une population d’un territoire qu’elle occupe depuis des siècles. Parce que leur idéologie est une lutte d’eux seuls contre tous les autres. Il n’y a aucune générosité ou grandeur d’âme. Leur combat est égoïste. Ils iront jusqu’à tuer d’innocents civils arabes pour justifier leurs actes. Au nom d’une promesse faite parait-il par Dieu de leur accorder la terre promise, une promesse que le dit Dieu s’est bien gardé de confirmer depuis lors, mais on est prié d’y croire. Pour couronner le tout, la folie de Stern l’amena à tenter de passer alliance avec Hitler qui n’était pas l’ennemi des juifs selon lui, qui se contenterait de recracher les juifs hors de son territoire sans faire plus que des dégâts matériels. Clairvoyance… Et le pire c’est sans doute que ces hommes, du moins ceux qui ont survécu à leur guerre, ont influencé directement les premières années de l’Etat d’Israël, qui a accueilli dans sa démocratie ces fous dangereux. Ils sont partis prenante de la création de cet Etat, qui revendique leur existence. Malaise…

Ce récit édifiant est mis en image de manière fort intéressante par Claudio Stassi. Son trait est fin, mais resserré, un peu charbonneux. Il nous fait partager les émotions des personnages avec un réalisme étonnant.

 

La Boîte à Bulles nous propose ici un document à charge, qui vient nous interroger sur la nature d’une démocratie qui se repose sur de tels actes aussi atroces. Qui ne les condamne pas voir même les assume. Car les juifs pouvaient vivre en Palestine à l’époque. Ils n’étaient pas directement menacés. Et pourtant, ces crimes eurent lieu. Il y a vraiment de quoi réfléchir.

Stern gang_ plancheLogo top bd17/20

Publicités

2 réflexions sur “Stern Gang (Lundi One-shot)

  1. J’ai essayé de le trouver l’autre jour à la librairie, je me l’étais noté, mais ils ne l’avaient pas. Dommage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s