Bobobo-bo bo-bobo tome 1 (Semaine Humour)(La chronique de Snoopy)

Bobobo-bo bo-bobo tome 1

Bobobo-bo bo-bobo tome 1

Série : Bobobo-bo bo-bobo

Nombre de tomes :  (Série en cours au Japon ( tomes))

Scénariste : Sawai Yoshio

Dessinateur : Sawai Yoshio

Editeur VF : Casterman (collection Sakka)

Editeur VO : Shûeisha

Date de publication : 04 Mai 2007

 

La paix du monde est menacée : l’Empire Chauvekipeut a décidé que chacun devait être chauve, à l’image de l’Empereur Crâne d’œuf 4e du nom ! Les forces maléfiques de l’Empire mettent en place “la chasse au poils”, une opération visant à arracher les cheveux de la tête de la population terrorisée.
Un seul être ose s’opposer aux brigades capillo-tracteuses en charge de cette tâche sournoise : Bobobo-bo Bo-bobo, le défenseur de la paix des poils ! Expert pratiquant du Hanagé Shinken, l’art ancestral des poils de nez, il se bat contre l’oppression de cet Empire du Mal et de ses généraux, tous plus puissants les uns que les autres. Au cours de ses nombreux combats, il usera de ses capacités hors du commun et de ses techniques de combats telles que “la technique des poils de nez constrictor” ou “la technique de la furie des poils de nez” pour ramener la paix et la sécurité dans le monde. (source : manganews.com)

 

Pour cette semaine à thème, j’ai choisi un OBNI, un Objet Bédéistique Non Identifié. Je pense que depuis que j’écris pour ce site, vous avez compris que mon spectre de lecture manga était très large. J’affectionne tout particulièrement les bandes dessinées complètement délirantes. En voyant le pitch de ce manga, je me pensais déjà en terrain conquis. Oui. Mais non.

 

Bobobo est un manga humoristique où le non sens est roi. La base de la trame est typique du shonen manga (le héros a un but: détruire l’oppresseur). Pour cela, il va  être entouré d’acolyte et il est très fort. On lui suit donc dans sa quête. Comme vous vous en doutez, le tout est enrobé dans un humour très spécial. Je ne connais pas le texte originel (je serais d’ailleurs incapable de le lire) mais le traducteur a l’air de s’être fait plaisir dans son travail. J’ai eu l’impression de revoir des dialogues typiques de ce qu’on pouvait voir dans certains dessins animés de ma jeunesse (je pense notamment à Nicky Larson et Ken le survivant). C’est foufou, complètement barré. Mais malheureusement ça ne prend pas vraiment. Pourquoi ? Parce que selon moi, l’auteur se perd dans le grand n’importe quoi. Sa trame principale est presque illisible tant son récit est coupé par de multiples vannes qui viennent casser la lecture. Ses multiples parodies de manga (notamment de Dragon Ball et de Hunter X Hunter, ou Ken le Survivant (à travers le héros)) sont en général bien vu. Mais elles ne font pas tout le temps rire. Visuellement, c’est exactement ce qu’il fallait pour un manga humoristique. Rien d’extraordinaire. Mais ça fait le boulot. Donc rien à redire de ce côté là.

 

Bobobo-bo bo-bobo rate donc le coche. C’est clairement un manga de niche. Ce genre d’humour très spécial n’est clairement pas fait pour le grand public. Je me demande même si cette niche a été attirée par un tel manga. Dans le genre complètement déjanté, je vous recommande plutôt Gintama, qui est bien plus drôle et qui a une trame facile à suivre.

Bobobo-bo bo-bobo tome 1_ planche

5 réflexions sur “Bobobo-bo bo-bobo tome 1 (Semaine Humour)(La chronique de Snoopy)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s