Blast tome 4 -Pourvu que les Bouddhistes se trompent (La BD du Mercredi)

Blast tome 4

Série: Blast

Tome: 4

Titre: Pourvu que les bouddhistes se trompent

Auteur: Manu Larcenet

Editeur: Dargaud

Date de publication: Mars 2014

 

Et voilà, l’album que nous attendions tant est arrivé, et il sera une conclusion. Manu Larcenet hésitais, finirait-il sa série Blast en quatre ou cinq tomes, il a tranché: ce sera quatre.  En couverture, Dargaud titre sur le « chef d’oeuvre de Manu Larcenet ». Oui, carrément, oui. Ce n’est pas autre chose. Allez, prenez une bonne dose de courage, on reprend l’interrogatoire de Polza Mancini. Et c’est parti pour être dégueulasse.

 

Polza Mancini est toujours sous les verrous, avec les deux inspecteurs chargés de lui tirer les vers du nez. Il raconte sa vie auprès de Carole et Roland Oudinot. Roland, qu’il a connu à l’hôpital psychiatrique, et Carole, dont il tombe amoureux. Un moment rare pour Polza, qui pourrait bien le retenir dans son errance. Mais Roland va tout faire basculer, avec ses propres petits secrets.

 

Manu Larcenet joue avec nous. Depuis le début, il nous prévient qu’il le fait, et pourtant, on se laisse manipuler par lui et son personnage principal. Mais sur ce quatrième tome, les masques tombent et les révélations avec. D’ailleurs, Larcenet procède avec une grande habileté. Les quatre cinquième de l’album nous font suivre le témoignage de Polza, quand le dernier cinquième présente le point de vue des policiers. Et c’est à ce moment là que l’on se rend compte de l’état de folie de Polza. Pourtant, il avait réussi à nous convaincre. Dans le tome 3, j’avais totalement adhéré aux paroles de Mancini, espérant au plus profond de moi qu’il était innocent du crime dont on l’accusait, qui ne semblait guère vraisemblable. Ou alors, voyant l’atmosphère de la série, je me disais que Carole aurait été tuée à sa demande à elle, pour une raison à déterminer. Larcenet développe une troisième raison, parfaitement logique, parfaitement cohérente, et qui nous donne en plus envie de retourner lire les quatre tomes d’un seul tenant, afin de refaire le chemin de Polza, éclairé de la vérité. Ou du moins d’une probable vérité, on n’est même pas sûr. Voyez, je veux encore disculper un peu le « héros »… J’ai prit fait et cause, et me suis retrouvé retourné comme une crêpe. C’est brillant, c’est fou, c’est intelligent et c’est d’une crédibilité glaciale. C’est un horrible parcours que nous a en fait proposé Larcenet. On en mesure toute l’horreur dans les dernières pages de cette histoire.

Comment parler du dessin de cet album sans se répéter? La noirceur que développe Manu Larcenet est parfaitement maîtrisée, l’adjonction de la couleur encore plus. La moindre de ses cases est bluffante, car il parvient à jouer de simplicité pour nous suggérer tout ce qu’il veut nous transmettre. Certaines cases tiennent de l’impressionnisme. Tout est là, mais rien ne semble y être. Son trait nous frappe autant que ses mots. Et il cogne dur.

 

Chef d’oeuvre, oui, indéniablement. Cette plongée dans la folie, l’errance, la déchéance, est un moment difficile à passer, mais on se dit qu’il a du être pire encore pour son auteur. On ne peut imaginer qu’il n’ait pas ressenti un peu des souffrances qu’il met en scène. Il pousse son art à son paroxysme, avec la plus grande exigence. Et démontre toute la noblesse du 9e art. Larcenet à une oeuvre. A son sommet, se tient Blast. Du premier au dernier album.

 

UNE LECTURE COMMUNE FAITE AVEC

Yvan, de Sin City

Blast tome 4_ plancheLogo BD Mango orangeLogo top bd19.5/20

21 réflexions sur “Blast tome 4 -Pourvu que les Bouddhistes se trompent (La BD du Mercredi)

  1. Pingback: Manu Larcenet – BLAST, Pourvu que les bouddhistes se trompent (Tome 4) | Sin City

  2. Comme je le disais à ton comparse, c’est une découverte pour moi et je viens de dévorer les deux premiers tomes alors pas question que je te lise avant qu’il ne me soit tombé entre les mains ! 😉

  3. C’est plus que certain, pas de 5e tome… sauf si les Bouddhistes se trompent bien évidemment 😉

  4. Bon maintenant que le dernier tome est sorti, je n’ai plus d’excuse pour ne pas me lancer (honte à moi, je n’ai même pas lu le tome 1), surtout que le volume 4 a été acheté la semaine dernière, la veille de sa sortie ! ^^

  5. Une série indispensable, j’en suis convaincue, bien que ce personnage me donne des frissons de dégoût mais je n’ai lu que les deux premiers tomes. Il faut que je poursuive; Il est fou, ce n’est pas une découverte si? Tu avais vraiment pris fait et cause pour ce personnage? Il faut que je lise la suite pour mieux comprendre. Quelle œuvre complexe!

  6. Oui, j’ai pris fait et cause, parce que je suis un grand naïf, dans la fond… J’avais envie qu’il soit sauvable. En même temps, c’est quoi mon boulot? Educateur? Ah, bon, y’a une cohérence alors… ^^

  7. Pingback: Top ACTU BD des blogueurs – N°3 | Sin City

  8. Pingback: Top Actu des blogueurs n°3 Janvier/ Février/ Mars | Les Chroniques de l'invisible

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s