Lucky Luke- Nitroglycérine (Samedi Classique)

Lucky Luke tome 57 Nitrogyclerine

Série : Lucky Luke

Tome : 57

Titre : Nitroglycérine

Scénariste : Lo Hartog Van Banda

Dessinateur : Morris

Editeur : Dargaud

Date de publication : Avril 1987

 

On l’oublie trop souvent, mais si la mort de Goscinny affecta sérieusement les scénarios d’Astérix, ce fût aussi le cas pour Lucky Luke. Morris, bien que créateur et premier scénariste de la série, a fait appel à divers artistes pour le nourrir de nouvelles aventures. Et malheureusement, pas toujours pour le meilleur…

Deux compagnies de chemins de fer ont obtenu de construire une même ligne de rails entre l’Est et l’Ouest du pays, chacune à un bout du continent. Toutes deux auraient préféré être seule sur le chantier, mais une d’elle en particulier décide de faire ce qu’il faut pour gêner l’avancée de sa concurrente. Des sabotages tellement récurrents que la compagnie doit faire appel à Lucky Luke pour protéger le train qui devra acheminer les derniers explosifs sur place : de la nitroglycérine, le plus dangereux du genre. Malheureusement, les Dalton évadés sont persuadés que le convoi transporte de l’or et font tout pour prendre le train d’assaut.

Pas toujours pour le meilleur, les scénarios post-Goscinny, je vous disais, c’est le cas avec celui-ci. Si le scénariste caractérise assez bien les personnages, on retrouve bien l’univers du cow-boy solitaire, son scénario est si maigre et si répétitif qu’on a tout compris au bout de quelques pages. Le duel de compagnie de chemin de fers, déjà vue. Les Dalton à la poursuite de Luke, déjà vu. Et au fil des planches, encore et toujours les mêmes évènements, Luke sauvant la peau des Dalton qui enragent de voir le chargement filer et font tout pour remettre la main dessus en ignorant totalement les dangers. Et c’est comme cela tout le long. Assez peu intéressant au final, je ne retiens pas grand-chose de cette histoire.

Au mois Morris exécute-t-il sa partition avec brio. Le dessin est parfaitement maîtrisé, désormais, au niveau d’exigence et de qualité que nous aimons retenir. C’est toujours ça…

Décevant, donc, cet album de Lucky Luke. J’espère vous avoir appris à regarder le nom des scénaristes des albums post-Goscinny, tous ne se valent pas…

Lucky Luke tome 57 Nitrogyclerine_ plancheLogo top bd12/20

5 réflexions sur “Lucky Luke- Nitroglycérine (Samedi Classique)

  1. C’est une des rares fois où je te vois déçu sur un album, même si 12/20 montre que ça va encore, non ? 🙂

  2. C’est du Morris, graphiquement, ça ne peut pas être mauvais. 9 points pour le dessin, trois pour le scénar, ça me paraît juste ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s