Kaamelott tome 1- L’armée du Nécromant (Semaine Rois et Reines)(La Chronique de Dionysos)

Kaamelott tome 1

Kaamelott, tome 1 : L’Armée du Nécromant

Scénariste : Alexandre Astier

Dessinateur : Steven Dupré

Éditeur : Casterman

Date de parution : 27 novembre 2006

Synopsis : Bohort est en émoi : depuis quelques jours, des morts-vivants isolés s’approchent du château. Arthur, à son retour, décide de partir à la recherche du sorcier à l’origine de ces attaques. Interrogé sur ses terres, Guethenoc indique au roi que les zombis proviennent des montagnes proches. Aidé par ses amis, Arthur va partir à la recherche du Nécromant qui est, lui aussi, bien mal entouré.

Avec L’Armée du Nécromant, c’est Kaamelott qui transite de la série télévisée à la bande dessinée, et cela ne démarre pas avec le plat de la main morte ! (Comment ça, ce n’est pas comme ça qu’on dit ?)

Alexandre Astier commence avec ce premier tome une série de bande dessinée dans l’univers de la série télévisée Kaamelott. Le but est simple : permettre d’étendre cet univers qui se révèle dense et complexe, tout en se permettant bien plus de libertés que dans la série, notamment du point de vue du budget, car les effets spéciaux sont bien plus simples à réaliser dans des dessins que dans une postproduction de tournage pour la télévision. L’histoire de ce premier tome, comme des suivants, se situe au cours du Livre I, c’est-à-dire alors que la forteresse de Kaamelott et la Table ronde viennent d’être érigées et que les chevaliers commencent à s’organiser sur l’ensemble du royaume de Logres.
Dès ce premier opus dessiné, Alexandre Astier se lance dans une aventure simple dans sa trame, mais d’envergure au niveau de l’ampleur de la menace et surtout enjouée pour l’ambiance entre les personnages. Tout en accentuant l’aspect « heroic fantasy » de sa franchise, il tente de toucher un public un peu plus jeune avec de l’humour plus direct et peut-être moins cynique, mais tout en conservant les dialogues chaloupés qui ont fait le bonheur des fans de la première heure. Les dessins de Steven Dupré se veulent réalistes et, même s’il est parfois difficile d’adhérer à tous ses choix, son ton en marge de la série et ses tentatives de coller aux acteurs originels sont pour l’instant à louer. Le rendu final est surtout mis en valeur par la colorisation de Benoît Bekaert, qu’on cite beaucoup trop rarement, mais dont le travail est à saluer.
Ici, L’Armée du Nécromant mélange des univers chers à l’auteur : morts-vivants, heroic fantasy et créatures monstrueuses (gentilles ou méchantes d’ailleurs, il y en a pour tous les goûts). Cette aventure voguant sur les aspects les plus fantasy de la série met habilement en scène les personnages les plus courants de la série (Arthur, Léodagan, Perceval, etc.), des personnages plus secondaires mais tellement tordants dans les situations où ils sont utilisés (Guethenoc et le père Blaise en tête), ainsi que des personnages tout nouveaux et inventés à l’occasion de cette bande dessinée (le Nécromant évidemment). Cette galerie de personnages, si elle pêche un peu au niveau du rendu graphique, est parfaitement savoureuse du point de vue des dialogues et de l’intrigue, car tout le monde y trouve habilement sa place. Alexandre Astier nous rappelle ainsi que, niveau dialogue, il tient la dragée haute à tant d’autres scénaristes.

Une très bonne entrée en matière donc que ce premier tome sur L’Armée du Nécromant, où l’humour ravageur, les décors attractifs et l’intrigue crédible donnent envie de poursuivre l’aventure encore longtemps avec ces Chevaliers de la Table ronde si peu enclins à être à la hauteur de leur légende.

LA BLOGOSPHERE EN PARLE

Bienvenue à Bouquinbourg

Kaamelott tome 1_ planche

Une réflexion sur “Kaamelott tome 1- L’armée du Nécromant (Semaine Rois et Reines)(La Chronique de Dionysos)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s