Walking Dead tome 19- Ezéchiel (Jeudi Comics)

Walking Dead tome 19

Série: Walking Dead

Tome: 19

Titre: Ezéchiel

Scénariste: Robert Kirkman

Dessinateur: Charlie Adlard

Trames et niveaux de gris: Cliff Rathburn

Editeur VO: Image Comics

Editeur VF: Delcourt

Date de publication VF: Janvier 2014

Quelle nouvelle! En 2014, nous recevrons pas moins de trois doses de Walking Dead en vf, au lieu des deux habituelles. Sans doute le souhait de Kirkman de produire plus d’épisodes, plus rapidement, avec une deuxième équipe, ou juste un deuxième dessinateur. On devrait donc en voir les conséquences en France, et c’est tant mieux. En attendant, voilà la première dose.

Rick a menti à la communauté, fait semblant de se plier au diktat de Negan pour mieux préparer la riposte. Jesus, de la Colline, est prêt à rassembler des hommes. Rick aussi. Et surtout, l’étrange roi Ezechiel, avec son lion tenu en laisse, est prêt lui aussi à entrer en guerre contre Negan. Tout semble bien s’organiser. Mais évidemment, un imprévu va se faire jour, et Rick risque bien d’en être l’auteur…

J’ai lu à toute vitesse ce dix-neuvième tome, aussitôt acheté, presque aussitôt fini. Comme un drogué en manque, j’ai tenu à l’adrénaline, au suspens, pour voir quels plans fonctionneraient, quels plans planteraient, et quels personnages étaient destinés à mourir. Avec un empressement tel qu’une fois le livre refermé, m’est arrivée une étrange sensation. Celle de ne pas avoir lu grand chose, une intrigue délayée avec de l’action destinée à imposer un rythme et à retarder le moment des révélations. D’une certaine façon, m’est venu l’idée « beaucoup de bruit pour rien »… « Tout ça pour ça… »Une forme de révélation, d’épiphanie, sur un petit travers de Robert Kirkman. Comme il ne sait pas vraiment où il va à long termes, pour garder ce côté feuilletonant,  j’ai le sentiment qu’il abat des pages à grand coup de narration décompressée. Fondamentalement, il ne se passe rien de bien particuliers, mais il possède un talent incroyable pour nous le faire oublier. Jusqu’à un certain point, et je sais pas que mal de lecteurs se sont déjà lassés depuis quelques albums. Moi je crois que c’est en train d’advenir. Je n’ai pas envie de lire du remplissage, j’ai envie de voir ce monde évoluer, comme il a su si bien le faire pendant des dizaines et des dizaines d’épisodes. Je pourrai bien lâcher la série dans l’année. La magie a cessé de faire effet, et j’ai un petit sentiment de gueule de bois qui pointe… Et je me rends compte que du coup, je ne vous parle pas du contenu lui-même. En même temps, si j’en parlais, je vous priverai de l’élément de surprise, ce serait vraiment trop regrettable pour vous. Sachez juste que ça part en quenouille fortement.

Évidemment, cette pression scénaristique ne pourrait passer sans le talent de Charlie Adlard pour mettre en images ces courses-poursuites et autres escarmouches. C’est fluide, c’est rapide à lire, sans qu’il ne perde aucunement ses forces. Une telle régularité ne peut qu’impressionner, après 113 épisodes.

2014 sera donc une année couperet pour mes rapports à la série Walking Dead. Soit les prochains épisodes proposent plus de fond, et je resterai, soit ils demeurent aussi distendus, et je passerai mon chemin. Lorsque la magie cesse de faire effet, c’est toujours mauvais signe.

topbd_201315/20

3 réflexions sur “Walking Dead tome 19- Ezéchiel (Jeudi Comics)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s