Last Man tome 2 (Mardi Chronique)

Lastman tome 2

Série : Last Man

Tome : 2

Auteurs : Balak, Sanlaville, Bastien Vivès

Editeur : Casterman

Collection : KSTR

Date de publication : 12 Juin 2013

 

Bon, ben deux tomes trouvés par hasard, deux tomes lus à la suite, et deux chroniqués dans la foulée. Je le disais sur la chronique du tome 1, Last Man, c’est du racolage actif de mâle trentenaire. C’est honteux. Mais c’est bon…

Quart de finale du Grand tournoi des Dieux. L’improbable duo Richard Aldana/ Adrian Velba à réussi à se hisser jusque là. Surtout grâce à la puissance brute de Richard, mais maintenant, il est temps pour Adrian de montrer ce qu’il sait vraiment faire. Gregorio, membre lui aussi de l’école du Chêne, a réussi à piéger Richard, qui a donc perdu son combat. Gregorio jubile de retrouver face à lui son sac de sable préféré d’entraînement. Mais il se pourrait bien qu’Adrian ait retenu quelques petites choses des leçons données par Richard.

J’ai encore passé un excellent moment en compagnie des personnages de Balak, Sanlaville et Vivès. Indéniablement, leur casting porte à merveille l’intrigue assez classique, finalement, qui est la leur. Les relations entre les personnages évoluent très vite, pile dans le sens qui nous fait plaisir, évidemment. Les tomes de Last Man sont épais, mais ce n’est pas de la décompression qui en est la cause. Le scénario est dense, c’est tout. J’ai hâte en tous cas de lire le tome 3, afin de voir ce que les auteurs ont en tête à propos du pays d’où vient Richard. Un pays manifestement plus avancé en technologie que celui d’Adrian. Tout est possible donc, pour ce qui est de la suite. Régions éloignées d’un même monde, univers parallèles, on peut tout imaginer, du plus simple au plus fou. Le plaisir sera de découvrir la solution retenue par le trio. Mais c’est fou comme le monde qu’ils proposent me rappelle Dragon Ball, qui mélangeait déjà ces ambiances fantasy et science-fiction. La mère d’Adrian prend sur la fin un petit côté Bulma qui me titille encore plus en ce sens. Et le côté road-trip qui s’annonce, tout autant.

Quant au dessin, ma foi, je n’ai rien à rajouter par rapport au premier tome. Il est constant, sans évolution majeure, me semble-t-il. Ceux qui n’auront pas aimé sur le tome un ne seront pas plus convaincus. Pour les autres, ils pourront continuer de se faire plaisir.

Bon, convaincu, décidément… Je ne m’attendais pas à ça, mais je suis agréablement surpris. Je vais suivre cette série avec attention pour voir où veulent aller les auteurs, pour voir s’ils réussiront à prendre leur indépendance par rapport aux modèles japonais qu’on a pu voir chez eux jusque là.

Lastman tome 2_ planchetopbd_201316.5/20

2 réflexions sur “Last Man tome 2 (Mardi Chronique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s