Ascension tome 8 (Dimanche Manga)

Ascension tome 8

Série: Ascension

Tome: 8

Auteur: Shin’Ichi Sakamoto

Editeur VF: Delcourt

Editeur VO:  Shueisha Inc.

Date de publication VF: Février 2012

D’après l’oeuvre de Jiro Nitta

 

Tiens, pour une fois, je galère à remplir ce premier paragraphe. Là où d’habitude j’aime bien mettre en contexte, narrer une anecdote lié au livre, pour une fois, je sèche. Rien à voir avec le manga en question, je suis ravi de retrouver régulièrement cette série qui a su dépasser les clichés attendus. Mais au bout de huit chroniques, dur de trouver quelque chose de nouveau à écrire…

Il a fini par rentrer. Mais il est le seul. Buntaro Mori a rejoint la civilisation, seul. Non parce qu’il a été chassé du groupe Mountain 14 en plein milieu de la traversée, mais parce que les autres n’ont pas survécu. Que s’est-il passé dans la montagne? Comment ces moments ont-ils été vécus par les différents alpinistes? Et quels secrets se sont révélés dans l’intensité de ces moments? Voici les réponses…

Osé, le pari de Shin’ichi Sakamoto de nous proposer les évènements qui suivent directement le septième tome, en mode flashback. Les premières pages voient Mori revenir de l’enfer ou presque, et tout le reste de l’album destructure le temps pour nous livrer savamment les différentes révélations. C’est un sacré tournant, dans l’histoire, que ce tome 8, tant il remet en cause le cadre qui s’installait depuis l’apparition de Mountain 14. Au coeur de ces intrigues, la mort d’un des personnages, que Mori suit de bout en bout et que l’on suit avec lui. Des pages difficiles, à la hauteur de ce que pourrait être un tel moment. Grâce à cette composition, l’auteur parvient à nous faire ressentir véritablement une pause, dans la vie de ces hommes. Le temps s’arrête et l’on vit avec eux ces derniers moments. On imagine que le tome 9 verra Mori replonger dans la vie quotidienne, encore plus agressive pour lui après les morts de l’équipe Mountain 14, mais pour le moment, on vit l’instant présent avec les personnages. Et c’est vraiment bien fait. Point trop pesant, juste prenant comme il faut.

Rien à vous redire tellement sur le dessin. L’auteur est fidèle à son style, et il n’y a pas de raisons d’être déçus. Peut-être est-ce l’album où l’on profite le moins de ses qualités, car de nombreuses scènes se déroulent dans le cadre exigüe d’une tente. Mais ce sont les exigences du scénario qui veulent ça et l’auteur n’oublie pas pour autant de nous aérer en pleine montagne.

Grand plaisir de lecture, série toujours aussi prenante, je suis ravi d’avoir retrouvé ces mangas en bibliothèque. Voilà une série que j’ai aussi plaisir à vous proposer régulièrement. Elle avance, elle ne se repose pas sur ses lauriers et ne réalise pas pour l’instant de fautes particulières. A lire, donc…

Ascension tome 8_ planchetopbd_201317/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s